France : vers une évacuation de la ZAD ?

Alors qu’une possible évacuation de la ZAD (zone à défendre) contre la construction d’un aéroport à Notre-Dame-des-Landes pourrait être décidée dans les jours à venir, un tribunal français a prononcé un non-lieu dans l’affaire de la mort du jeune militant écologiste Rémi Fraisse. Celui-ci avait été tué en 2014 par une grenade offensive lancée par un gendarme mobile lors d’affrontements autour d’une autre ZAD, celle de Sivens dans le Tarn, destinée à empêcher la construction d’un barrage. Les ZAD, zones occupées par des militant-e-s, le plus souvent écologistes, luttant contre des projets d’aménagement existent à plusieurs endroits en France. La plus connue est celle de Notre-Dame-des-Landes, où un conflit oppose partisan-e-s et détracteurs et détractrices d’un projet d’aéroport depuis les années 1970. Suite à un rapport rendu par des médiateurs et médiatrices, le gouvernement français compte prendre une décision définitive concernant la construction de l’aéroport d’ici la fin du mois. Selon plusieurs sources, l’option la plus probable serait celle d’un abandon du projet. Toutefois, une évacuation de la ZAD, en place depuis bientôt dix ans, serait toujours envisageable – même si cela impliquerait d’importants heurts entre les « zadistes » et leurs soutiens et les forces de police.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !

Flattr this!

Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.