Takeshi Kitano: Dolls

Takeshi Kitano développe au travers de son dernier film „Dolls“ trois histoires d’amour poussées à l’extrême, inspirées des émotions éternelles des précieuses poupées du théâtre Bunraku.

L’amour immortel

Les trois histoires que Kitano montre dans „Dolls“ sont très sensiblement et doucement entrelacées par une immense tristesse, tout en étant réalisées avec beaucoup de beauté pour relater ce que l’on appelle „l’amour éternel“.

Tout d’abord: l’histoire de Matsumoto et Sawako, qui fera office de fil conducteur tout au long de ces aventures. Ce couple, destiné au bonheur, était sur le point de se marier. Jusqu’à ce que Matsumoto, fortement influencé par sa famille et sa réussite professionnelle, prenne la pire décision de sa vie et accepte d’épouser la fille de son patron. Sawako, désespérée, tente de se suicider, mais en vain. Elle se retrouve dans un état d’hébétement hypnotique. Matsumoto se sent coupable et se lie alors à elle pour toujours à l’aide d’une corde rouge. Au yeux des autres ils sont les mendiants errants, alors qu’en réalité ils accomplissent un voyage d’une durée de quatre saisons à la recherche de ce qu’ils ont oublié.

La seconde histoire est celle de Hiro, un chef yakusa qui commence à sentir l’âge. Il est riche et très respecté, mais sa santé n’est plus de fer et la solitude lui pèse de plus en plus. Il raconte alors à l’un de ses nouveaux employés que trente ans auparavant, lorsqu’il était encore ouvrier, sa petite amie lui apportait fidèlement son déjeuner au parc, tous les samedis. Mais par soif de réussite, il quitte son travail et l’abandonne. Elle lui avait promis, à l’époque, qu’elle l’attendrait tous les samedis avec son déjeuner à ce même endroit. Trente années se sont écoulées lorsqu’il revient dans le parc à l’endroit de leur rendez-vous …

Enfin, l’histoire de Nukui, sans doute le plus grand fan de Haruna Yamaguchi, une chanteuse pop à succès. Elle vivait dans un univers doré, fait d’émissions télé et de séances d’autographes. Elle était adorée par des millions de fans. Soudainement, elle subit un grand changement qui va faire basculer sa vie. En effet, suite à un accident de voiture elle se retrouve défigurée et s’isole pour ne plus voir personne. Mais Nukui est prêt à tout pour la rencontrer et réalise un acte troublant pour lui prouver son amour.

Triptyque sentimental

Comme à son habitude, Takeshi Kitano fait reposer l’essentiel de son film sur la mise en scène et travaille beaucoup sur l’incarnation visuelle des idées. Ces trois histoires, subtilement entrecroisées, soulèvent quelques propos difficiles sur l’amour: jusqu’à quel point peut-il déboussoler une personne?; comme il est difficile, parfois, d’oublier un amour de jeunesse; ou encore, l’étrange fascination, qui devient une véritable obsession, que l’on peut vouer envers une image de marketing.

Beaucoup de sentimentalisme coule à travers ce triptyque. Les prises de vues sont très réfléchies, les images vraiment sublimes (surtout quand le couple traverse les saisons …).

Par contre, les plans sont excessivement longs et les scènes sans fin. C’est ça, le cinéma japonais et surtout celui de Takeshi Kitano! Il y a extrêmement peu de dialogues, ce qui représente le grand art du cinéaste. Aucun mot n’est inutile et l’image en dit bien plus que toute parole.

Céline Rietsch

Au Ciné Utopia.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.