MUSIQUE CLASSIQUE: C(h)oeurs baroques

La musique de choeur baroque est à l’honneur du « Luxembourg Festival », sous la direction de Pierre Cao.

Pierre Cao, Arsys Bourgogne et l’ensemble Harmonie Universelle interpréteront quatre incontournables fresques sacrées de la musique baroque allemande et française des 17e et 18e siècles, à la Philharmonie dans le cadre du « Luxembourg Festival ».

On ne présente plus Pierre Cao. Rappelons simplement que ce passionné de la voix a eu son premier contact avec un choeur dès l’âge de 18 ans en dirigeant la chorale populaire des ouvriers de Dudelange. Depuis plus de 40 ans, le chef luxembourgeois parcourt l’Europe musicale en dirigeant choeurs et orchestres. Il crée en 1999 le choeur professionnel Arsys Bourgogne qu’il dirige depuis lors, tout en assurant également la direction artistique du festival « Les Rencontres Musicales de Vézelay ». Sur les scènes musicales françaises et européennes, Arsys Bourgogne développe un projet original reposant sur la mise en valeur de cinq siècles de répertoire vocal. Choeur à géométrie variable de quatre à 32 chanteurs, Arsys sait passer, avec un extrême professionnalisme, de la musique baroque au répertoire classique, romantique ou contemporain.

« Harmonie Universelle » est reconnue pour sa vision artistique et son approche vivante du vaste répertoire de musique de chambre des 17e et 18e siècles. L’ensemble qui a choisi son nom en référence au fameux « Traité de musique de l’harmonie universelle » (1627) du mathématicien Marin Mersenne (1588-1648), développe un style original aux grandes qualités musicales. Constitué de musiciens d’Europe et des Amériques, ses interprétations reflètent la richesse des cultures et des tempéraments de ses musiciens : premier violon argentin, altiste canadien, claveciniste français et violoncelliste hongrois.

Les solistes du concert ont eux aussi de fameuses références. La soprano Yeree Suh a débuté sa carrière en 2003 à l’Opéra de Berlin en chantant Nina dans l’Orfeo de Claudio Monteverdi. Depuis lors elle a chanté beaucoup d’opéras tout en se perfectionnant dans la musique baroque et ancienne. Son répertoire s’étend aujourd’hui du Belcanto italien à la musique contemporaine. Formée aux conservatoires d’Orléans, Lyon et Paris, la deuxième soprano de la soirée, Ingrid Perruche, a remporté en 2005 une Victoire de la Musique dans la catégorie révélation lyrique de l’année. En dehors du répertoire baroque, elle est connue pour son interprétation d‘?uvres de Fauré, Duparc et Ravel.

L’alto Britta Schwarz se consacre de façon intensive à la musique baroque, domaine où elle a notamment travaillé avec Philippe Herreweghe. Cependant, elle se passionne également pour le Lied romantique et Robert Schumann. Pour ce concert il semble utile de noter qu’elle est professeur de la chaire d’interprétation pour oratorio à la « Hochschule für Musik Carl Maria von Weber » à Dresde.

Bien qu’ayant une formation de base dans la musique religieuse, le ténor lyrique Mathias Schäfer a surtout brillé dans de nombreux opéras en Europe et aux Etats-Unis. Soliste dans les oratorios de Bach et de Mozart, il a été applaudi à New York lors d’un concert consacré aux Lieder de Robert Schumann et de Franz Schubert.

Les deux basses de la soirée ont une solide renommée comme solistes d’oratorio. Alain Buet est cependant aussi le créateur de plusieurs ?uvres contemporaines. Stéphane MacLeod complète ce tableau de chanteurs aux multiples facettes. Il ne commence l’étude du chant qu’après avoir étudié pendant 10 ans le violon et le piano. Son désir de découvrir des musiques de styles et d’époques variés l’amène à chanter les chefs-d’oeuvre de la renaissance et contemporains. Son répertoire va de Mozart à Frank Martin et Philip Glass. Passionné par Philip Glass, il a créé la dernière symphonie de celui-ci à New York. A découvrir absolument !

Si vous voulez savoir comment était ce concert, rendez-vous sur le site http://www.paulmoes.com/ un compte-rendu y sera publié dans la semaine qui suit le concert.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.