MUSIQUE ELECTRONIQUE: Fantômas goes disco

Jusqu’à présent ils étaient plutôt underground, mais ce samedi le duo Artaban va briser le silence et se révéler au grand public.

Mais qui se cache derrière Artaban ? Un roi de la dynastie des Parthes, ancien empire implanté dans la région nord-est du Liban ou bien encore le héros du livre « Cléopâtre » de l’écrivain Gauthier de Costes ?

En réalité, rien de tout cela, derrière ce pseudonyme mystérieux emprunté à la série des films « Fantômas » se dissimulent deux frères, Charles et Max Nilles, au parcours musical atypique dont le destin se recroise en 2006 pour un projet de musique électronique.

Nourris à la musique depuis leur plus tendre enfance grâce à la collection discographique de leurs parents, les deux comparses s`y mettent depuis leur plus jeune âge, Charles commence la guitare alors que Max choisit la batterie. Ce dernier ayant notamment fait ses armes au sein de formations luxembourgeoises reconnues tels que les défunts Actarus et Treasure Chest at the End of the Rainbow ou la nouvelle sensation Indie-rock du moment Miaow Miaow avec laquelle il a parcouru une partie de l’Europe cette année pour promouvoir leur album « Summertime for a Lifetime ».

Après quelques années d’exil hors des contrées luxembourgeoises pour des raisons professionnelles, la confrérie se retrouve pour créer un projet commun qui leur est cher et ce depuis plusieurs années. Autant inspirés par la musique de films et des séries cultes tels que « Le Bon, la Brute et le Truand » ou « Amicalement vôtre » que par cette nouvelle scène électronique européenne ayant pour têtes de file Daft Punk, Vitalic et autres Justice, leur son doit autant aux nouvelles tendances électroniques qu’à la musique des années soixante-dix et quatre-vingt, le tout agrémenté de sonorités pop et expérimentales épurées qui invitent au voyage et à la contemplation.

Leur univers à la fois cinématographique et dansant rappelle les contrées désertes et inhabitées des pays nordiques, tout en ne reniant pas les univers urbains. En effet, leur musique aussi planante que mélancolique se marie avec succès à des beats électroniques ultra-dansants à la limite du disco où se croisent pêle-mêle les fantômes de Boards of Canada, Daft Punk ou bien encore de Serge Gainsbourg dans sa période anglaise, pour un cocktail musical des plus intimistes et personnels au potentiel plus que prometteur.

Après s’être fait découvrir, comme il en est coutume de nos jours, par l’intermédiaire de leur site internet et avpor conquis un public peu à peu grandissant, le duo luxembourgeois se fait une petite place dans la scène électro nationale et compose ce qui deviendra leur premier essai discographique « Landscape », CD contenant leurs sept premiers morceaux auto-produits au packaging sobre mais luxueux qu’ils présenteront ce samedi 11 octobre au d:qliq aux côtés des non-moins excellents Kuston Beater pour une prestation en live qui sera l’une des premières du duo. Cependant Artaban ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et la formation enchaînera les premières parties au mois d’octobre notamment avec The Infadels à l’Atelier ou bien encore avec M83 à la Rockhal sans oublier From Monument to Masses.

www.myspace.com/artabanmusic


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.