POP: Paradis en poche

Ces dernières années, le collectif Panoplie s’est illustré comme défricheur de nouvelles musiques alternatives au Luxembourg. Entretien avec Robert Weis, une des têtes pensantes du collectif.

Casador : un des artistes que Panoplie nous fera découvrir ce vendredi soir.

woxx: Quels sont vos buts et vos projets avec Panoplie ?

Panoplie est né comme association sans but lucratif en 2006, suite à la rencontre de plusieurs personnes qui désiraient faire des projets ensemble, que ce soit l’organisation de soirées musicales – une quarantaine jusqu’à présent – la mise en place d’une compilation musicale etc. Au cours des trois dernières années, les rencontres se sont multipliées, surtout avec des artistes de différentes scènes européennes, unis par un dénominateur commun : créant une musique de qualité mais peu connus, voire pas connus du tout au Luxembourg. Panoplie veut aussi contribuer à la diversification de l’offre musicale au Luxembourg, les groupes qui jouent proviennent de différents pays, dont le Luxembourg, l’Allemagne, et surtout l’Italie, où l’on trouve une scène alternative très intéressante, mais qui ne commence que lentement à être découverte hors du pays. Pour soutenir les artistes que nous avons fait jouer, nous leur avons proposé de faire partie de deux compilations, Eskimo Friends, sortie en 2006 et Tales from my Pocket en 2007.

Panoplie est connu pour ses collaborations avec des artistes italiens, quel est le lien qui uni l’association et l’Italie?

Le lien particulier qui nous lie aujourd’hui à l’Italie est le fruit de plusieurs rencontres. Notre premier concert en 2005 était celui de la songwriter italienne Cristina Donà. Elle et son manager ont tellement aimé notre accueil, que par la suite à cause du bouche à oreille, nous avons été contactés par des groupes très prisés en Italie, comme Afterhours, Carmen Consoli, Vinicio Capossela, ou encore Daniele Silvestri. En plus on réussit généralement à mobiliser un beau public pour les soirées « italiennes ». Par contre les groupes allemands comme, Wolke, Brockdorff Klanglabor, Tom Liwa, Bernadette La Hengst que nous avons fait venir n’ont pas vraiment attiré beaucoup de gens.

Panoplie, c’est depuis 2007 également le label « Pocket Heaven ». Qui a signé jusqu’à présent?

La figure de proue, Giovanni Ferrario, est un artiste dont on ne connaît guère le nom, car au cours de sa longue carrière il s’est caché sous divers pseudonymes ou a travaillé surtout comme producteur et musicien de studio. Il s’est finalement décidé à publier son premier album « Headquarter Delirium » au printemps 2008. Un album pas facile à écouter, mais une véritable mine de sons et de trouvailles comme juste Ferrario peut les générer. PJ Harvey l’a choisi comme guitariste/bassiste pour son nouvel album avec John Parish. Guru Banana est un autre projet avec Giovanni Ferrario : cette fois-ci, c’est le fun qui est au premier plan, les chansons sont ironiques, parfois mélancoliques, avec des arrangements simples et efficaces, toujours un peu déroutants, nous conduisant tout droit dans les années 70. Notre toute nouvelle sortie est « Amplified Nature » de Schonwald, un duo de Ravenne, fan de Sonic Youth et Blonde Redhead. Et finalement pour l’été 2009 nous attendons le premier l’album de Athebustop, projet songwriter de Claudio Donzelli.

Qu’est-ce qui attend le public de l’Exit07 ce vendredi, pour votre « Be My Guest » ?

Ce soir il n’y aura aucun de nos artistes, qui ont déjà tous joué au Luxembourg ou le feront très bientôt, par contre trouvera chacune de nos sorties au prix démocratique – crise oblige – de 5 euros alors que l’entrée est gratuite. Côté musique, nous avons choisi des artistes qui représentent notre vision. Il y a tout d’abord Casador, le nouveau projet de Alessandro Raina. Casador est signé sur Home-sleep, la référence indie en Italie, et nous délivrera les morceaux de son EP « The Puritains »  pour la première fois en dehors de l’Italie. On enchaînera ensuite avec les sonorités folk-acoustiques de Paul et Louise, dont le guitariste a déjà joué avec Nouvelle Vague. La soirée se terminera avec
Abigail Shark, formation luxembourgeoise autour de Beryl Koltz pour un de leurs rares shows, qui promettent du rock ultra-cool et délirant. La soirée sera longue car il y aura nuit blanche!

Be my Guest, Pocket Heaven, ce vendredi 30 janvier à l’Exit07.
Plus d’infos :
www.myspace.com/panoplilu
www.myspace.com/heaveninmypocket
www.exit07.lu


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.