Microsoft défenestré

La „concurrence libre et non faussée“ a servi de repoussoir aux partisans du non lors des référendums sur la constitution européenne. Pourtant, ces jours-ci, certains doivent lui trouver de bons côtés. Au nom de cette concurrence, la multinationale Microsoft vient de perdre son procès devant la Cour européenne de Justice à Luxembourg. Le jugement rendu lundi dernier confirme les amendes d’un total de 777 millions d’euros infligées par la Commission européenne pour „abus de position dominante“. Jeremy Allison, du projet de logiciel libre Samba, s’est félicité de la décision. Les développeurs de Samba espèrent désormais avoir accès aux informations nécessaires pour améliorer l’interopérabilité avec Windows pour serveurs – afin de mieux pouvoir concurrencer Microsoft. Satisfaction aussi du côté des autres géants du logiciel, qui voient dans le jugement une avancée pour les consommateurs européens. Et, bien sûr, une occasion de grignoter des parts de marché en espérant un jour être en situation d’abuser de sa propre position dominante …


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.