BENT HAMER: Des Noëls différents

Dans son film « Home for Christmas », très apprécié de la critique, le réalisateur Bent Hamer déploie un kaléidoscope de contes de Noël.

Même le père Noël peut se sentir seul, de temps en temps…

Le film « Home for Christmas » (titre original Hjem Til Jul) du cinéaste norvégien Bent Hamer montre des différentes familles dans leurs festivités du réveillon. Ce film est basé sur plusieurs nouvelles, tirées d’un recueil de l’auteur norvégien Levi Henriksen. Le prologue du film se passe en ex-Yougoslavie dévastée par la guerre. Deux enfants voient à la télévision les festivités pour l’illumination d’un grand sapin. Goran décide de sortir de chez lui dans ce climat de danger permanent et plonge sa mère dans une inquiétude folle. Elle le cherche et le retrouve, mais un tireur risque de réduire à néant leur réveillon.

Ensuite, nous nous retrouvons dans la petite ville de Skogli en Norvège et nous sommes amenés à suivre les différents personnages qui se préparent à fêter Noël. Paul est un ouvrier de 33 ans qui se rend dans le cabinet de son médecin pour avoir ses médicaments et lui confier sa détresse.
Il souffre de la séparation de ses enfants et de sa femme qui l’a quitté pour un autre. Or, Paul cherche à tout prix à voir ses enfants pour Noël et pouvoir leur donner leurs cadeaux. Pour cela, il va recourir à des mesures extrêmes, comme se déguiser en père Noël. Quant au médecin, il doit laisser sa femme seule pour le réveillon pour répondre aux appels d’urgence. Il est amené à aider un couple d’émigrés qui vont avoir un enfant dans des conditions désastreuses, épisode marquant pour le médecin qui décide de changer sa vie. Nous suivons également un sans-abri qui cherche à rentrer chez lui. Il rencontre Johanne Jakobson, une ex petite amie, qui l’aide, mais l’identité atypique de ce personnage n’est révélée qu’à la fin du film. Nous assistons également à la passion d’un couple d’âge moyen dont la relation est basée sur le mensonge. Un jeune garçon sera amené à mentir pour pouvoir passer le réveillon avec la fille qu’il aime, une jeune musulmane qui ne fête pas Noël. La solitude et la détresse d’un couple de personnes âgées teinte de tristesse cette comédie existentialiste.

A première vue, « Home for Christmas » peut paraître comme un conte de Noël, mais il se révèle atypique. Le spectateur aperçoit la solitude des personnages, leur détresse et le danger qui les menace. Tous ces personnages qui pourraient aussi bien appartenir à notre vie quotidienne éprouvent une remontée de leur solitude lors des jours de grande fête comme Noël, qui est par définition une fête de famille. Le film mêle donc comédie et drame, comme pour souligner le sentiment aigu de l’absurdité humaine qui refait surface lors des fêtes de fin d’année. « Home for Christmas » vous changera des films de Noël typiques où les cadeaux sont au centre et où cette fête est idéalisée au maximum. Bent Hamer reprend les véritables valeurs de noël : c’est-à-dire fraternité, partage et amour.

A l’Utopia


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.