Cuba quand même !


La une du woxx de la semaine passée a causé de vives protestations de la part de certain-e-s de nos lectrices et lecteurs. On pouvait y voir une carte à l’effigie de Fidel Castro contenant des indications biographiques, dont notamment une référence aux 5.000 morts qu’aurait causé son régime. L’illustration fait usage d’un certain nombre de cartes d’un jeu de société qu’on peut trouver dans le commerce et qui représente de façon pêle-mêle de soi-disant tyrans, dont Kadhafi est la tête d’affiche. De ce jeu, nous avons utilisé ceux des présumés tyrans qui en date n’étaient pas encore « chassés » de leur territoire. L’illustration renvoie à un article qui traite, à la lumière de ce qui se passe en Libye, de la façon dont la communauté internationale peut ou ne peut justement pas se débarrasser de chefs politiques qui paraissent – aux yeux d’une certaine interprétation politique – comme démocratiquement non légitimes. Les choix délibérés de l’auteur du jeu de cartes et les informations retenues par lui nous ont paru tellement caricaturaux, qu’il nous semblait inutile d’indiquer que nous ne partagions pas nécessairement ni cette catégorisation, ni ce qui est énoncé sur l’une ou l’autre de ces cartes. Ceci vaut notamment pour Fidel Castro. Lorsque le woxx rapporte sur des manifestations fascistes et reproduit des pancartes qui y sont utilisées, il ne fait pas sien les slogans éventuels qu’on peut y voir. Le droit de citation, sans l’obligation de contredire ou de relativiser expressément ce qui vient d’être cité est inscrit dans notre loi sur la liberté d’expression dans les médias. Il fut le fruit d’un long combat qui a mené l’association des journalistes jusqu’à la Cour des Droits de l’Homme à Strasbourg. Ce droit se base sur le principe de l’existence d’un lectorat averti qui sait juger les citations utilisées, tant qu’elles sont reconnaissables en tant que telles. Nous continuons à penser que le lectorat du woxx est capable de se forger une opinion sur ce qui se passe dans des pays comme Cuba. Pour ceux qui se sont sentis blessés par cette représentation, dont nous ne sommes pas l’auteur mais uniquement le rapporteur, il ne nous reste qu’à présenter nos regrets.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.