FESTIVAL: Laves tes pieds? avant de les manger

Comme chaque année, le « Eat Your Feet Festival » démontre à nouveau qu’on n’a pas forcément besoin de grandes institutions et de sponsors pour organiser un bon festival.

Trop rapides pour l’oeil du photographe :
The Carps’.

Juste autour de Pâques, ils ont commencé à apparaître dans les jungles urbaines de la capitale et des communes du Sud : les stickers de propagande pour le « Eat Your Feet Festival » 2012. Irrévérencieux comme d’habitude, les organisateurs, la toujours jeune association Backfisch, a choisi pour cette édition de faire dans le religieux. Ainsi, certaines images font référence à Jésus lavant les pieds de ses apôtres juste avant de faire son petit tour sur Golgotha. Même si aucune réaction outrée des communautés croyantes n’a été perceptible jusqu’ici, on peut parier que cette année aussi, la stratégie du « guérilla marketing » porte ses fruits et que les rues et les cafés du centre de Dudelange seront bien remplies ce samedi.

Ayant fait le choix – peut-être aussi faute de grande salle – de décentraliser le festival sur quatre cafés de la troisième commune du pays, les organisateurs ont l’avantage de pouvoir offrir un style de musique par café : du rock, du hip-hop et electro, du jazz et du métal. Point de vue programmation, cette année sera couronnée par une petite première : un CD-Release que les amateurs de rock luxembourgeois attendaient depuis longtemps. En effet, le samedi soir au Public Bar sera l’occasion pour The Carps‘ de présenter leur nouveau disque qui revient au nom sympathique de « Gaïa ». Mais attention, on est pourtant loin de sons new age et méditatifs avec ce trio originaire de Tétange et emmené par les frères Belardi qui ont déjà démontré leurs capacités dans beaucoup d’autres formations luxembourgeoises à succès comme Chief Mart’s ou Traumkapitän, pour n’en nommer que deux. Les chansons des « carpes » témoignent surtout d’une grande virtuosité instrumentale qui s’étale sur de nombreux styles entre rock psychédélique, hard rock et post-rock. Et le tout servi avec une prestance énergétique à vous défoncer les tympans une fois pour toutes. Enfin, les habitués du festival savent à quoi s’attendre, vu que ce n’est pas la première fois que The Carps‘ font vibrer les caveaux dudelangeois.

Un autre groupe intéressant dans cette catégorie sera Nogo Stunts, des éternels revenants du grunge qui se présenteront avec un line-up renforcé, avec les newcomers de The Fitness, Xinxxnix et de Ciresius. Dans la catégorie hip-hop, les bien connus De Läb – qui jadis firent leurs premiers pas au « Eat Your Feet Festival » – et Z-Town Massive peuvent compter sur un public acquis à leur cause dans le café The Before.

Les aficionados de métal ne seront pas en manque non plus, à condition qu’ils trouvent le chemin du Daddy’s Pub où An Apple a Day, Lost in Pain et Cosmogon leur feront tourner les têtes. Et finalement, pour les plus vieux semestres et celles et ceux qui veulent se faire une soirée plus tranquille, il y a le Café du Centre qui présentera pas moins de quatre groupes : TheWavesBabeTheWaves, Fab-4-tett, Heavy Petrol and the Greyhounds et le Tom Heck Trio.

Alors, au lieu de rester à la maison pour penser à la crise, allez vous dépenser sans compter à Dudelange dans la bonne atmosphère, car n’oubliez jamais qu’en y allant, vous supportez la scène locale, qui même avec Rockhal, Atelier et compagnie aura toujours besoin de vous !

Ce samedi, 5 mai à Dudelange.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.