Under pressure

L’appareil d’Etat serait-il en train de sonner l’alarme ? La commission parlementaire chargée d’enquêter sur les activités du Srel vient tout juste de se réunir pour la seconde fois ce jeudi qu’un de ses membres lance un pavé dans la mare : il s’agit du député Serge Urbany (déi Lénk) qui accuse aussi bien le premier ministre Jean-Claude Juncker, que le procureur d’Etat général Robert Biever de vouloir mettre les membres de la commission sous pression. Il invoque pour cela un courrier émanant du chef du gouvernement qui « rappelle » aux députés en question le caractère confidentiel des informations dont ils seraient amenés à avoir connaissance, ainsi que les peines qui s’appliqueraient à eux en cas de divulgation. Parallèlement, Robert Biever les informe de la tenue d’instructions judiciaires à l’encontre d’individus non cités pour des infractions portant sur la protection de la vie privée, notamment dans le secteur des communications électroniques ainsi que sur la loi relative au Srel. Ceci devrait en tout état de cause concerner les journalistes qui ont divulgué l’entretien entre l’ancien directeur des services secrets Marco Mille et Juncker. Pour sa part, Urbany considère que les peines ne s’appliquent pas aux députés membres de la commission et annonce qu’il mènera à bout la mission qui lui a été confiée par le parlement.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.