« Aquasud » en eaux troubles

Alors que les relations entre le Schwammclub Differdange (SCD) et la mairie ne sont plus vraiment au beau fixe depuis que « Vert Marine », le futur exploitant privé du projet « Aquasud » veut leur rendre la survie impossible, les patrons du groupe se retrouvent au centre d’un scandale judiciaire. Comme le viennent de le découvrir Déi Lénk à Differdange, Thierry Chaix et Jean-Pascal Gleizes, les fondateurs du groupe, ont été mis en examen par un juge rouennais pour « recel et favoritisme » et pour avoir faussé la concurrence avec l’aide d’une autre firme, Amex-Aemco, dont le patron se retrouve également sur le banc des accusés. Cette boîte conseille des infrastructures publiques qui envisagent des PPP, tout comme la ville de Differdange, et aurait pistonné « Vert Marine » pour présenter les meilleurs dossiers en vue d’emporter des marchés juteux. Si les accusations de la justice française n’ont a priori rien à voir avec le PPP « Aquasud » de Differdange, d’autres indicateurs existent qui ne laissent rien présager de bon sur la culture d’entreprise de « Vert Marine ». Ainsi, l’année dernière, l’entreprise a été paralysée par une grève générale à cause des conditions de travail méprisables. De plus, le syndicat CGT l’accuse de ne plus avoir publié ses bilans comptables depuis 2007, pour ne pas avoir à partager les bénéfices, ce qui est illégal.

 

DROIT DE REPONSE

Exercé par les sociétés Amex et Aemco
« Il est rappelé que ni la société AEMCO, ni la société AMEX, entités juridiques différentes, ne sont jamais intervenues sur le territoire du Luxembourg de quelque manière que ce soit, contrairement à ce que laisse penser l’article du site woxx.lu du 3 janvier 2013.
Par ailleurs, la présomption d’innocence bénéficie à toute personne mise en cause dans le cadre d’une procédure judiciaire, dont la culpabilité n’a pas été démontrée judiciairement. En conséquence, la formule « banc des accusés » usitée à l’emporte-pièce dans cet article suggère que les sociétés visées auraient qualité d’ « accusées ». Or, ceci est inexact et contraire au principe général de présomption d’innocence intrinsèque à tout Etat de droit »


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.