The Srel stays behind the Bommeleeër

Les travaux de la commission d’enquête sur le Srel ne devraient pas être clôturés, comme l’a suggéré son rapporteur, François Bausch. C’est en tout cas l’avis du député Serge Urbany dans un courrier qu’il a adressé ce jeudi au président de la commission, Alex Bodry. Urbany s’appuie sur le reportage diffusé mercredi soir sur RTL faisant témoigner un ancien sous-officier de l’armée confirmant, sous couvert d’anonymat, que les différents services de sécurité participaient aux manoeuvres dites « Oesling 1984 » destinées à organiser la « résistance » dans l’éventualité d’une occupation par les troupes du Pacte de Varsovie. Ce sous-officier établit également le lien entre ces manoeuvres et les explosions dans le cadre de l’affaire « Bommeleeër ». « Cette affirmation », poursuit Urbany dans son courrier, « jetterait évidemment un discrédit énorme sur tout ce qui a été dit jusqu’à présent sur l’absence de lien entre la manoeuvre ‘Oesling 1984’, les opérations ‘Stay Behind’ du Srel et les attentats à la bombe ». Et de demander à Bodry que la commission, qui aurait été menée « par le bout du nez », use de tous les moyens d’investigation qui sont à sa disposition. Dans le même contexte, le député Claude Meisch a pour sa part adressé une question urgente au premier ministre ainsi qu’au ministre de la défense demandant s’ils peuvent confirmer ces allégations.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.