L’école n’est pas une démocratie

C’est l’étincelle qui a mis le feu aux poudres. Au début du mois de mars, la porte-parole des élèves du Lycée technique Matthias Adam de Pétange avait été sanctionnée par la direction pour avoir appelé les élèves à rester dans les locaux du lycée, malgré l’injonction contraire du directeur, alors que le climat était mauvais. C’est cette anecdote qui a conduit les Verts à interpeller le gouvernement sur la question de la démocratie scolaire. Cette semaine donc, le député Claude Adam a plaidé lors d’une séance de la Chambre en faveur d’une revalorisation des comités d’élèves et a relayé les revendications de la Conférence nationale des élèves pour plus de moyens et d’indépendance vis-à-vis du gouvernement. Des doléances sur lesquelles la ministre de l’Education nationale n’a pas voulu prendre position, se réfugiant derrière une consultation du Conseil de gouvernement.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.