Déi Lénk : plus proactifs

(lc) – Lors de leur conférence de presse sur le bilan de la première session parlementaire sous le « nouveau régime », les deux députés Serge Urbany et Justin Turpel ont dressé – comme on pouvait s’y attendre – un bilan plutôt mitigé. C’est surtout la transparence tant promise qui fait défaut : « Le gouvernement n’est pas si disponible qu’il prétend », a expliqué Urbany en revenant sur les bourses étudiantes. Tandis que Turpel s’est dit choqué que les commissions parlementaires ignorent souvent les avis des syndicats et des chambres professionnelles quand ils discutent de réformes. Sinon, le parti Déi Lénk s’oppose sans surprise à la politique fiscale du gouvernement au nom de la « sélectivité sociale », tout comme il critique le fait que le gouvernement n’a nullement changé d’attitude face à la place financière et aux nouveaux produits lancés. En même temps, Déi Lénk prévoit de se donner dans le futur les moyens d’être plus proactif – au lieu de seulement réagir.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.