Le réquisitoire anti-TTIP de Carole Dieschbourg

(rg) – Selon un communiqué du ministère de l’Environnement, la ministre Carole Dieschbourg aurait « demandé des précisions à la commissaire européenne Malmström » concernant le TTIP. À vrai dire, le courrier qu’elle a envoyé fin avril, dont le principe semble bien avoir obtenu l’aval du conseil des ministres, ressemble plutôt à une critique radicale de cet accord qu’à une timide demande de compléments d’information. Cette lettre fait suite à une proposition formulée par la commissaire européenne elle-même lors de sa visite au Luxembourg le 26 février : Cecilia Malmström avait suggéré de lui soumettre par écrit les réflexions relatives au projet de traité transatlantique dont avait fait état la ministre verte. Carole Dieschbourg veut notamment connaître « les dispositions concrètes du projet de traité qui apportent une garantie pour la sauvegarde des normes environnementales européennes, ces dernières étant en général plus ambitieuses que celles applicables aux États-Unis ». La ministre se demande aussi si le principe de précaution, à la base des politiques européennes, restera « d’application face aux pressions des États-Unis notamment en matière d’OGM, de gaz de schiste et d’hygiène alimentaire ». Aussi fait-elle sienne la crainte d’un « désengagement de la Commission européenne et des États membres en matière d’initiatives liées à la politique environnementale et la subordination des considérations environnementales aux intérêts purement commerciaux ». Elle doute par ailleurs de l’aptitude des petits États membres à suivre de près les négociations permanentes avec les États-Unis en matière de normes environnementales. Une dernière question porte sur les « bénéfices réels du projet de traité sur le revenu des citoyennes et des citoyens européens ainsi que les petites et moyennes entreprises européennes ». Comme la presse a récemment fait état des nuances que la commissaire aurait apportées à ses propos à cet égard, Carole Dieschbourg lui demande des précisions basées sur des estimations fiables et récentes.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.