Luhrman Baz: Moulin Rouge

„Moulin Rouge“ de Baz Luhrman a été présenté en ouverture, et en compétition, au dernier Festival de Cannes. Malgré la présence de Nicole Kidman et d’Ewan Mc Gregor au générique, le film n’a pas fait l’unanimité.

On ne peut que saluer la performance de Nicole Kidman qui aurait amplement mérité le prix d’interprétation à Cannes.
Photo: Thibaut Demeyer.

Que le spectacle commence!

Après nous avoir présenté une version futuriste de „Roméo et Juliette“, le réalisateur australien Baz Luhrman nous ramène au début du 19e siècle: en plein c´ur de Montmartre le célèbre cabaret „Moulin Rouge“ brillait de toute sa splendeur. Cet endroit était à la fois un lieu de beauté, de liberté, d’amour et un lieu de déchéance humaine, où la drogue et l’alcool régnaient en maître. Mais le „Moulin Rouge“ n’avait pas que cela comme lettres de noblesse. Une certaine Satine, alias Nicole Kidman, faisait figure d’étoile du cabaret. Tous les aristocrates de la ville la chérissaient, rêvaient d’elle. Or sa beauté ne lui servait que de monnaie d’échange pour que continue à vivre le „Moulin Rouge“. Sans le savoir, elle s’était enfermée dans une prison dorée, à la merci d’un patron pas toujours très reconnaissant.

Arrive un jour Christian, un poète doté de la ferme intention de réussir sa vie et de mettre Paris à ses pieds. Lorsqu’il entrera au „Moulin Rouge“ et qu’il verra Satine, la foudre amoureuse frappera. Une histoire d’amour commencera alors et Satine devra choisir entre l’amour d’un poète sans argent à tendance bohémienne et un riche aristocrate qui s’apprête à financer le nouveau show que prépare Satine. Que le spectacle commence!

Trop c’est trop

Durant plus de deux heures, la caméra va virevolter au rythme des volutes de cigarettes pas toujours légales et au son de la musique – bien souvent pop moderne pour marquer le contraste avec le décor d’époque. Il n’y a pas à dire mais Baz Luhrman nous en met plein la vue. Nos yeux se baladent dans tous les coins de l’écran comme s’ils suivaient une bille de flipper – sur chaque centimètre carré de la toile, une action se passe. Au début, on est ébahi de voir une telle mise en scène. Mais très vite on déchante car on comprend sans trop de difficulté que Baz Luhrman abuse du tape-à-l’´il pour tromper le spectateur.

Baz, interrogé à Cannes sur cette mise en scène lourde à digérer, a expliqué: „Moulin rouge est, essentiellement, une comédie musicale, peut-être même un opéra, mais, surtout, une histoire en chansons „. Une explication pour noyer le poisson. Le spectateur n’est pas tout à fait idiot et a compris qu’il s’agissait d’une histoire d’amour en chansons. Mais au lieu de se concentrer sur ses effets chorégraphiques – somptueux, il faut le dire – Baz Luhrman aurait pu nous proposer une histoire plus consistante que celle qu’il dépeint avec légèreté pour la seule raison qu’un film doit avoir une histoire. Et cela, il le sait; c’est pour cela qu’il a chargé sa mise en scène, soigné ses décors et proposé des plans impressionnants.

D’un autre côté, on ne peut que saluer la performance de Nicole Kidman qui aurait amplement mérité le prix d’interprétation à Cannes. En interprétant elle-même les chansons et les pas de danse, elle prouve à tous ceux qui hésitaient encore qu’elle est une comédienne à part entière. Quant à Ewan Mc Gregor, loin de sa galaxie imaginée par Georges Lucas, il parvient à s’imposer dans un rôle pas très facile surtout si on tient compte de ses films précédents. A noter également les rôles secondaires qui sont un parfait soutien aux principaux protagonistes. „Moulin Rouge“ est à coup sûr un film à voir plus pour les acteurs que pour l’histoire, et qui a une fâcheuse tendance à ne laisser aucune trace après la projection.

Avant-première le mercredi 26 septembre, 19.30 heures, à l’Utopolis


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.