Anastasia Mikova et Yann Arthus-Bretrand : La femme vue par les femmes

Disponible depuis juin 2020 sur diverses plateformes de vidéos à la demande (notamment Apple TV), le film documentaire « Woman » libère la parole des femmes et participe à un essai de définition universelle. Plutôt que de tenter d’expliquer ou de montrer la féminité dans toute sa complexité, Anastasia Mikova et le réalisateur Yann Arthus-Bertrand laissent libre cours à la parole de plus de 2.000 femmes interviewées à travers le monde.

Occasion rare et précieuse de partager leur quotidien. (©Allocine)

Après l’énorme succès du documentaire « Human », Yann Arthus-Bertrand s’associe à la journaliste ukrainienne Anastasia Mikova pour signer une œuvre touchante, puissante et universaliste. Regarder ce film, c’est s’exposer à une richesse d’opinions et de témoignages inédite, mais c’est surtout écouter les femmes parler de leur quotidien, de leur famille, de leur solitude et de leurs rêves. Face caméra, dans un cadre intimiste et proche, ces sœurs, mères, épouses, filles et orphelines livrent les secrets de leur vie, entre douleur, rire, exclusion et inclusion.

La force du film réside dans l’équilibre des tons. Il y a tout autant de moments drôles et sincères, plein d’oxygène et d’espoirs, que d’instants marqués par les sévices et les drames liés à la condition féminine. La réalisation a laissé une liberté totale aux intervenantes et su créer un espace de confiance propice aux confidences les plus secrètes. Ainsi, elles parlent de tout, sans filtre et sans jugement, sans limites et sans contraintes. De la vie de famille aux volontés d’émancipations en passant par la recherche du plaisir clitoridien, le film raconte la femme, par la femme, pour tout le monde. On échappe donc, quelques instants, aux récupérations et autres détournements de la parole féminine que les politiques aiment tant pratiquer.

Et c’est une véritable expérience que de découvrir ces quotidiens si différents et si culturellement variés qui laissent apparaître certains points communs invariables. La peur, la fierté, la résilience, particulièrement mise en avant par Anastasia Mikova dans ses entretiens, sont autant de repères que l’on retrouve un peu partout. La place de l’homme est largement abordée et détaillée, et l’on se rend compte de l’harmonie que ces femmes cherchent et espèrent connaître. L’homme n’est pas décrit comme l’adversaire ou l’inconnu, mais comme celui qu’il faut parfois charmer, dominer, craindre ou aimer.

Il y a tant de différences et de caractères singuliers montrés par le film documentaire que l’œuvre peut prétendre à une définition sérieuse de la féminité. Au-delà des âges, des pays, des situations personnelles, les intervenantes racontent des parcours, des morceaux de vies, et montrent à la caméra leurs fiertés et leurs regrets. C’est une expérience par procuration que l’on est invité-e à vivre : une occasion rare et précieuse de se mettre à leur place, et de voir ces corps, ces sourires, ces larmes et ces regards pénétrants. L’occasion aussi de constater directement les fautes et les crimes, comme ces visages de femmes défigurés par les jets d’acide et par les agressions, ces corps martyrisés par la violence domestique, et tout ce que l’on peine parfois à regarder dans les yeux.

Avec poésie et respect, « Woman » invite à l’empathie et au partage, deux qualités que l’on retrouve devant et derrière les caméras. À ne manquer sous aucun prétexte.

Disponible sur les plateformes de vidéos à la demande Orange, Canal +, Apple TV, depuis juin 2020.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , , , , , , , .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.