CHOMAGE: Les boucs émissaires

Les jeunes sont des paresseux et les chômeurs des profiteurs. Cette philosophie de comptoir s’est insinuée dans les esprits des membres du gouvernement. Avec le projet de loi 5611, la coalition CSV-LSAP légifère en conséquence.

C’est du lourd. Et pas vraiment digeste. Son intitulé en donne d’ailleurs un aperçu: „Projet de loi promouvant le maintien dans l’emploi et définissant des mesures spéciales en matière de sécurité sociale et de politique de l’environnement“. Ce texte législatif portant le numéro parlementaire 5611 et déposé par le premier ministre le 18 septembre 2006, compte 118 pages. Ce texte touffu est la conséquence directe des accords tripartites conclus cette année au printemps. mehr lesen / lire plus

RACHID BOUCHAREB: Indigènes

Rachid Bouchareb retrace l’histoire des soldats africains qui contribuèrent à la libération de la France pendant la Seconde Guerre mondiale. Car l’empire colonial
ne se montra guère reconnaissant.

Ils ont traversé la Méditerranée pour libérer la France qui les oubliera.

A quoi pense un Marseillais à l’évocation de sa „mère patrie“? A la Grèce, évidemment. Pourtant, sa ville est française depuis plusieurs siècles déjà. Beaucoup plus longtemps que ne l’étaient les territoires d’Afrique de l’empire colonial français. En 1943, en pleine Seconde Guerre mondiale, ils étaient environ 80.000 Africains du Maghreb et d’Afrique sub-saharienne à traverser la Méditerranée pour sauver leur „mère patrie“ – la France – de l’ennemi nazi. mehr lesen / lire plus

LIONEL DELPLANQUE: Président

Un jeune président de la République est tiraillé entre son idéalisme et son goût du pouvoir. L’idée est bonne, mais le scénario brouillon et la platitude de certaines répliques font de „Président“ un Macbeth bas de gamme. Seul l’excellent Albert Dupontel, avec son jeu de psychotique charismatique au regard sévère, impressionne parfois.

A l’Utopia mehr lesen / lire plus

TOM TYKWER: The Perfume

Basé sur le best-seller de l’écrivain allemand Patrick Süskind, le „Le Parfum“ a déjà attiré bon nombre de spectateurs. Les attentes, pour ceux qui ont lu le roman sont très grandes. On peut se demander si elles ont toutes été exaucées?

Pour ceux qui auraient besoin de se rafraîchir la mémoire, l’histoire se trame autour des odeurs. Plus précisement autour du sens olfactif très développé d’un certain Jean-Baptiste Grenouille (Ben Wishaw). Notre héros naît en 1738 sur un marché de poissons à Paris, “ l’endroit le plus fétide du monde à cette époque“. Très tôt il remarque qu’il possède un sens de l’odorat plus que développé. mehr lesen / lire plus

LUCA VITONE: Où sommes-nous?

Mesdames, évitez les talons aiguilles! En tout cas, n’en mettez pas lorsque vous vous rendrez au Casino Luxembourg pour y voir l’exposition de Luca Vitone „At Home Everywhere“. Car le voyage commence d’emblée dans le hall central du forum: une vieille Peugeot 204 Break est coincée là, dans du sable, le moteur fumant. C’est ainsi que l’artiste expose son premier voyage dans le golfe persique, à l’âge de 13 ans, accompagné de ses parents. Et si vous tenez à poursuivre votre périple culturel, il vous faudra bien traverser ce bac à sable à plus d’une reprise. En effet, Vitone nous pousse à voyager. mehr lesen / lire plus

RENTREE SCOLAIRE: Reculer pour mieux avancer

Le ministère de l’éducation semble avoir lâché du lest en acceptant de resserrer les critères de promotion dans les lycées.
Mais c’est pour mieux se consacrer aux véritables réformes.

Depuis que le conseil de gouvernement a, fin août, avalisé l’énième refonte des critères de promotion dans les enseignements secondaire et secondaire technique (voir woxx no 866), les syndicats d’enseignants ont affiché leur satisfaction assortie d’un „on vous l’avait bien dit“ narquois. Tandis que l’Apess se dit „soulagée que le ministère se soit finalement résolu à amender quelques-unes des dispositions incongrues du règlement de 2005“, la Féduse/Enseignement-CGFP décèle un „mea culpa“ de la part du ministère de l’éducation (MEN). mehr lesen / lire plus

NATIONALITE: Appellation d’origine contrôlée

Le gouvernement réforme enfin la législation sur la nationalité. Mais les questions essentielles sur la citoyenneté ne sont toujours pas abordées.

Tout ça pour ça. Des semaines de débats, des mois de tergiversations, des décennies d’immigration. Le Luxembourg, ce petit pays dont plus de 40 % de la population est de nationalité étrangère, ainsi que les deux tiers du salariat, consent enfin à réformer – à nouveau – sa législation en matière de nationalité. Audace suprême, le principe de la double nationalité est enfin acquis.

Luc Frieden (CSV), le ministre de la justice, a défini ce lundi quatre conditions pour l’octroi de la qualité de luxembourgeois: avoir résidé sur le sol luxembourgeois depuis au moins sept ans, réussir la phase d’apprentissage de langue luxembourgeoise, suivre six heures de cours d’instruction civique et ne pas voir été condamné à une privation de liberté supérieure à deux ans. mehr lesen / lire plus

NICOLE GARCIA: Selon Charlie

Les hommes sont des êtres sensibles et complexes. Nicole Garcia a réussi à capter cette évidence durant deux heures qui ne sont jamais trop longues. Les notes d’humour dosées à la perfection dans des destins sérieux comme la vie, donnent à ce film une profondeur humaine d’une grande sincérité. Quant à l’interprétation, vu l’affiche, il eût été difficile d’imaginer qu’elle puisse décevoir.
Au contraire!

A l’Utopia mehr lesen / lire plus

CONGO: Au temps béni des colonies

Le 30 juillet, la République démocratique du Congos’apprête à voter. L’Europe, dont le Luxembourg, a envoyé ses soldats pour maintenir la stabilité du pays et surtout s’assurer le libre accès à ses richesses.

Joseph Kabila lors du référendum constitutionnel en 2005. Il n’a peut-être pas les mains très propres. L’Union européenne se charge-t-elle de les lui laver?
(photo: internet)

La richesse est un malheur. C’est ce que se disent peut-être celles et ceux qui constituent 80 % de la population de la République démocratique du Congo (RDC) vivant en-dessous du seuil de pauvreté. Pourtant, ce pays grand comme l’Europe occidentale ne manque pas de richesses naturelles. mehr lesen / lire plus

PRECARITE: Jeunes au rabais

Comment convaincre le patronat à embaucher des jeunes? En les lui offrant. C’est du moins la direction dans laquelle s’engage une réforme des contrats pour jeunes demandeurs d’emploi.

Attendre un emploi stable comme on attend un bus. L’avantage avec ce dernier, c’est qu’il arrive toujours.
(photo: Christian Mosar)

L’étincelle est venue du campus universitaire du Limpertsberg. Un groupe informel de quelques étudiant-e-s distribuait des tracts appelant à la mobilisation contre un projet gouvernemental rendant un peu plus précaire la situation des jeunes demandeurs d’emploi. Trois jours plus tard, un amphi sert de lieu de débat à une centaine d’étudiant-e-s. On y lit des communiqués de solidarisation des différentes organisations estudiantines. mehr lesen / lire plus

KARL ZERO: Dans la peau de Jacques Chirac

On le savait déjà: Chirac est un opportuniste, un délinquant politique, un populiste et un charmeur. L’idée est originale: Didier Gustin commente, imitant la voix de l’intéressé, des images d’archives qui remontent jusqu’à 1967. Il n’est pas sûr que Karl Zéro, qui roule pour le PS, atteigne avec ce film le but recherché. Le Chirac qu’il présente, avec tous ses défauts, devient de plus en plus attachant et fait des spectateurs des complices. En fin de compte, Zéro arrive à nous divertir, et c’est d’ailleurs ce qu’il fait de mieux. Mais qu’il laisse la satire politique à d’autres. mehr lesen / lire plus

DRAPEAUX PORTUGAIS: Polémique de façade

Un commentaire de la co-rédactrice en chef du Tageblatt a réussi à déclencher un mauvais débat sur la prétendue non-intégration des concitoyen-n-e-s portugais-e-s. Tout le monde s’en serait pourtant bien passé.

Ceci n’est pas du chauvinisme. C’est du marketing.
(photo: woxx)

„Moi, je n’aime pas les drapeaux. Je trouve qu’il y a plus esthétique comme décoration pour une façade.“ Non, cette phrase n’est pas de Danièle Fonck, co-rédactrice en chef du Tageblatt et directrice du Jeudi. Elle est d’Eduardo Dias, portugais de son état, mais surtout secrétaire central de l’OGBL, en charge du département des immigrés. En homme de gauche, Eduardo Dias a beau être rétif aux charmes de ces symboles nationaux, il ne dramatise pas pour autant l’exhibition inflationnaire de ces morceaux de tissu colorés en plein Mondial footballistique: „Mais il ne faut pas tout mélanger. mehr lesen / lire plus

MICHEL ONFRAY: Misère de l’idéalisme

Avec „Les sagesses antiques“, Michel Onfray inaugure une série de six tomes consacrée à une historiographie critique et virulente de la philosophie institutionnalisée.

Michel Onfray, „Contre-histoire de la philosophie 1 –
Les sagesses antiques“, Editions Grasset et Fasquelle, 2006.

Michel Onfray part en guerre. A nouveau. Dans un de ses derniers ouvrages, le „Traité d’athéologie“, qui fit polémique en France, Onfray remettait les trois religions du Livre à leur place, dans le camp de ces doctrines fondamentalement hostiles à l’humain. Cette fois-ci, le „philosophe du plaisir“ libertaire qui se définit comme un marxo-freudien, s’engage dans une campagne d’envergure. Avec „Les sagesses antiques“, Michel Onfray signe le premier de six tomes de sa „Contre-histoire de la philosophie“. mehr lesen / lire plus

NANNI MORETTI: Trois en un – watch and go!

Comment faire une mauvaise soupe avec de bons légumes? Avec „Il Caimano“, Nanni Moretti rate un film qui avait tout pour réussir.

Ni pour, ni contre, bien au contraire: cette fois le spectacle de Nanni Moretti est tombé dans l’eau.

Comment lutter contre la „dictature“ des films d’auteur, de gauche de surcroî t, dans l’Italie des années 70? C’est simple: il suffisait de réaliser des films de série Z à la Ed Wood aux noms évocateurs de „Maciste contre Freud“ ou „Mocassins assassins“. Ou bien les aventures d’une certaine Aidra qui combat les maoï stes en les transperçant d’un pieux. C’est en tout cas le combat que menait le metteur en scène Bruno Bonomo (Silvio Orlando), désormais sur le déclin et désargenté. mehr lesen / lire plus

EDUCATION: De mauvais plats dans de vieux pots

Mady Delvaux veut changer la manière d’enseigner. L’école luxembourgeoise pourrait subir un bouleversement salutaire.

Ce mardi, la séance publique à la Chambre des député-e-s a débuté avec une minute de silence en mémoire de Roger Linster, ancien député socialiste, récemment décédé. Celui dont la carrière avait été riche en engagements, était également le premier directeur du service de l’enseignement différencié. Tragique coï ncidence, la séance en question comportait une interpellation de la députée libérale Anne Brasseur au sujet des nouveaux critères de promotion introduits par la ministre de l’éducation nationale, Mady Delvaux.

La différenciation est en effet un des termes clé de la politique d’éducation de la ministre. mehr lesen / lire plus

EUROPE: Plan „D“outeux

L’échec de la ratification du traité constitutionnel européen a fait sursauter la classe politique. Un plan „D“ est sensé réconcilier les citoyen-n-e-s avec l’Europe. Alors qu’ils sont fâchés avec ceux qui la dirigent.

La défaite du „oui“ aux référendums sur le traité constitutionnel européen (TCE) l’an passé en France et aux Pays-Bas a résonné comme un coup de semonce aux oreilles des femmes et hommes politiques du mainstream idéologique. Pris entre les braillements d’un Daniel Cohn-Bendit, les postures d’homme d’Etat sur le déclin d’un Chirac et les sermons d’un François Hollande, les citoyen-n-e-s français-e-s avaient quant à eux les oreilles qui sifflaient. mehr lesen / lire plus

FLAMENCO: Eres flamenco

La ville d’Esch-sur- Alzette, dans le cadre des festivités de son centenaire, accueille le „Flamenco Festival Esch“. L’occasion pour le woxx de se pencher sur cet art plus méconnu qu’il ne paraît.

Le flamenco au Luxembourg? C’est possible, et l’allure peut être tout aussi fière qu’en Andalousie. (photo: Ecole de danse Pascale Schmit)

„No canto por que me escuchen
ni para lucir la voz“
(Je ne chante pas pour qu’on m’écoute
ni pour faire valoir ma voix).

Il est tout à fait possible de présenter le flamenco et ses dérivés en long et en large. On peut écrire son histoire, la réécrire même. mehr lesen / lire plus

MICHEL HAZANAVICIUS: OSS 117, le Caire nid d’espions

Hubert Bonisseur de la Bath, alias OSS 117, répond par un „merci!“ satisfait lorsqu’on lui reproche d’être „très français“. Raciste, colonialiste, macho et coureur, cet inculte est malgré lui un agent fétiche du président René Coty. Michel Hazanavicius signe avec OSS 117 une comédie hilarante, fidèle à l’humour décalé auquel „les Nuls“, dont il signait les textes, nous avaient habitué. Quant à Jean Dujardin, il est à l’image de la réalisation: impeccable. mehr lesen / lire plus

LUTTES SOCIALES: Paix chaude

Attaqué par des politiques néolibérales, isolé face au patronat et aux partis de gouvernement, menacé par l’opposition: l’OGBL est en difficulté.
Sa fête du travail nouvelle formule symbolise la mue d’un syndicat aux prises avec un climat social glacial.

C’était sa dernière fête du travail en tant que président de l’OGBL. Le 1er mai 2004, John Castegnaro avait appelé ses troupes à Schifflange. Le beau temps n’était pas vraiment au rendez-vous, une grisaille toute printanière dominait. Pas grave, le cortège devait de toute façon se clôturer dans la salle des sports de la commune. Ainsi rassemblés, les militant-e-s syndicaux allaient assister au dernier discours de 1er mai de l’inoxydable patron. mehr lesen / lire plus

ITALIE: Avanti popolo?

Le centre-gauche italien a battu Berlusconi et c’est tant mieux. Mais si la politique de Romano Prodi ne se distingue pas clairement de celle du centre-droit, elle risque de décevoir et de remettre en selle „Il Cavaliere“.

Pour qui vit en-dehors des frontières italiennes, il est difficile de comprendre pourquoi la défaite de Silvio Berlusconi aux élections législatives des 9 et 10 avril n’a tenu qu’à une poignée de voix. „Sua Emittenza“ ne s’est pas seulement contenté de laisser derrière lui un bilan social et économique catastrophique. La concentration dans ses seules mains des pouvoirs politique, financier et médiatique, rappelle à l’Italie des heures sombres que l’on croyait révolues. mehr lesen / lire plus