Bien-être animal : ça s’agite

Au cœur de l’été, le ministère de l’Agriculture a fait parvenir aux associations dédiées à la cause animale son projet de loi « ayant pour but d’assurer la dignité, la protection de la vie et le bien-être des animaux », assorti de trois règlements. Give Us a Voice Lëtzebuerg en a publié récemment sur son site une analyse juridique exhaustive. Fondée par l’éphémère membre du PID Daniel Frères, l’association de tendance écolo-conservatrice ne manque pas de suggérer l’interdiction de l’abattage rituel. Artists for Animals (woxx 1298), plutôt dans la mouvance vegan, a pointé du doigt dans sa réponse au ministre les lacunes du règlement consacré aux amputations, remarquant que « de manière générale, les dispositions juridiques formulées ne semblent pas prendre en compte les derniers travaux scientifiques relatifs aux amputations zootechniques ». Si la reconnaissance de l’animal comme « être vivant doué de sensibilité » fait son apparition dans le texte de loi, celui-ci reste donc du ressort du ministère de l’Agriculture, malgré le conflit d’intérêts évident avec le maintien d’une agriculture de plus en plus productive. De surcroît, comme le remarque judicieusement Artists for Animals, « il est indiqué que la présente loi s’applique sans préjudice d’autres législations en vigueur ». Bel exercice d’équilibrisme juridique, qui selon l’association ne pourrait être résolu que par l’inclusion d’une clause de bien-être animal dans la Constitution. On le voit, les réformes semblent minimes. Un sujet aussi complexe appellerait plutôt un grand débat de société, que le ministère ne semble pas prévoir.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.