CNE : Tout vient à point…

… à qui sait attendre. « Le mardi 23 janvier 2018 a eu lieu l’assemblée constituante du Conseil national pour étrangers. » À priori, l’information ne défraye pas la chronique. Sauf qu’entre l’élection des 22 membres effectifs de cet « organe consultatif chargé d’étudier de sa propre initiative ou à la demande du gouvernement les problèmes concernant les étrangers et leur intégration » et l’assemblée constituante lui permettant de fonctionner, plus de six mois se sont écoulés. À tel point que le 8 janvier, exactement six mois après les élections, le député Déi Lénk David Wagner avait posé une question parlementaire pour savoir ce qu’il en était. L’assemblée constituante doit être convoquée par l’Olai. Mardi, Franco Avena, représentant les ressortissant-e-s italien-ne-s, et Claire Geier-Courquin, représentant les ressortissant-e-s français-e-s, ont été élus respectivement président et vice-présidente. Le CNE est composé de 34 membres, dont 22 représentant-e-s des résident-e-s non luxembourgeois-e-s élu-e-s par les organisations qui les représentent. Il comporte, en plus, des représentant-e-s du Syvicol, des organisations patronales, des syndicats et de la société civile, ainsi qu’un-e représentant-e des réfugié-e-s, nommé-e-s par le ministère de la Famille.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.