CNL : « Fundstücke – Trouvailles 3 »

Autant le dire tout de suite, la troisième livraison des « Fundstücke – Trouvailles », ce catalogue édité tous les deux ans par le Centre national de littérature (CNL) afin de balayer largement le champ littéraire luxembourgeois, est parfaitement roborative : plus de 500 pages en grand format à savourer longuement, voilà de quoi remplir pas mal de soirées d’hiver grand-ducal. Et dans la diversité, s’il vous plaît, puisque amatrices et amateurs de lettres locales y trouveront forcément leur bonheur dans les sections très variées offertes à la lecture.

Les bien nommées « Lettres » font la part belle cette fois-ci au chant. Littéralement, avec la partition de « Canto alarmado », composée pour les 40 ans des Amis du chant par Pierre Weber sur un texte en allemand, anglais, espagnol, français et luxembourgeois de Guy Rewenig. Ou sous forme de vers aux rythmes fluctuants (quoiqu’on y lise évidemment plusieurs textes en prose), avec notamment une large sélection de poèmes en anglais de James Leader et Anna Leader (père et fille) ou encore Shehzar Doja. Preuve s’il en fallait de la vitalité de la création anglophone locale, la section « Recherches » comporte d’ailleurs un article consacré à ce phénomène de la littérature en anglais au Luxembourg, proposé par Sandra Schmit. Celui-ci conclut une très intéressante série d’articles consacrée à la conférence multidisciplinaire « Mapping English in Luxembourg », qui a examiné le rôle de la langue de Shakespeare au grand-duché dans les domaines politique, sociétal, éducatif et bien entendu littéraire. On le voit, Claude Conter, le directeur du CNL, a tenu à assurer une cohérence éditoriale maximale autant qu’une certaine exhaustivité éclectique.

Impossible donc d’évoquer ici toutes les autres contributions sans oublier un détail passionnant, impossible de citer toutes les autrices ou auteurs ou de résumer les autres parties appelées « Objet du mois », « Regards croisés sur la littérature » ou « Agenda ». Une chose est cependant certaine : celles et ceux qui suivent la littérature luxembourgeoise auront, c’est garanti, le plaisir d’y retrouver des articles parus dans des journaux locaux au cours des deux dernières années – ici servis dans un écrin somptueux –, mais aussi de faire de belles découvertes tant littéraires que scientifiques. Avec sa somme de contributions, ce troisième « Fundstücke – Trouvailles » survivra même largement à l’hiver, savouré à petite dose.

En vente dans les librairies et sur le site du CNL. Plus d’informations : https://shop.literaturarchiv.lu/fr/accueil/179-fundstuecke-trouvaille-3.html

Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.