Collectif Tax Justice Lëtzebuerg : Blowin’ in the Wind

Après la récente constitution de leur collectif (woxx 1354), les membres de Tax Justice Lëtzebuerg (CTJL) viennent d’annoncer leur première conférence et ont pondu leur première position publique. Dans la ligne de mire : la législation sur les lanceurs d’alerte. Même si le CTJL ne veut pas s’immiscer dans le procès contre Antoine Deltour et Édouard Perrin, qui aura lieu fin avril, il revendique une refonte de la loi sur les lanceurs d’alerte, celle de 2011 étant jugée révolue. Ainsi, le CTJL réclame une meilleure protection pour les lanceurs d’alerte, l’élargissement de leur champ d’action ainsi que le droit de parler aux médias et de rester protégés même s’ils sont découverts comme sources. Pour en discuter, le CTJL a invité Cannelle Lavite, chercheuse au Centre de droit européen de l’université de Brême, à animer une conférence-débat sur les lanceurs d’alerte et le contexte particulier du grand-duché, mercredi prochain 9 mars à 18h30 aux Rotondes.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.

Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.