Grèce : toujours pas de « Haircut »

Non, la Grèce n’a pas besoin d’un effacement de la dette. C’est le message de la présidente du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, après un meeting à Berlin, mercredi dernier, des principaux créanciers de la république hellène. Car la Grèce est en train de replonger dans les aléas de sa dette monumentale et le gouvernement Tsipras peine, malgré beaucoup d’efforts, à remplir l’agenda des « réformes » – entendez libéralisations et privatisations des biens communs et appauvrissement général continu – imposées par l’Union européenne, l’Allemagne en tête. Pour le FMI, ce sont les retraites, le marché du travail et la taxe sur le revenu qui doivent encore être revus par le gouvernement – si cette « cure » passe, le FMI est prêt à concéder des allègements, sous forme de délais de remboursement allongés. En même temps, l’ancien ministres des Finances grec, Yanis Varoufakis, n’entend pas les choses de la même oreille et a appelé, à travers sa plateforme « Diem 25 », Mario Draghi, le président de la Banque Centrale Européenne (BCE), à publier une note légale commandée par lui au sommet de la crise de 2015, quand la BCE mettait la Grèce sous pression en fermant des banques commerciales. La pétition adressée à Draghi a d’ailleurs déjà été signée par un certain Benoît Hamon.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.