Jhemp Hoscheit : De Schmunzel. Eng ko(s)mesch Geschicht

Sous couvert d’un innocent conte pour enfants, Jhemp Hoscheit, illustré par Carlo Schneider, s’en prend avec ironie à la mode grand-ducale actuelle du « space mining ». Un double niveau de lecture réjouissant pour un livre à mettre donc entre petites et grandes mains.

Après une tempête mémorable, une étrange météorite est découverte par deux lièvres : à peine l’ont-ils mise au jour, avec l’aide des autres animaux de la forêt, que celle-ci développe deux yeux et une bouche souriante. Seulement voilà, le garde forestier repère aussi cette pierre en provenance de l’espace et alerte un ami astrophysicien auprès de l’entreprise SPAxX… qui s’occupe comme de bien entendu de space mining ! Ce petit bout de roche venu d’ailleurs et aux pouvoirs intrigants va attirer la convoitise des êtres humains, mais sera défendu bec et ongles (c’est le cas de le dire) par les animaux qui l’ont trouvé.

Au cours de cette aventure, le « Schmunzel » fera varier ses expressions, au point de devenir successivement « Fäerti », « Häppi », « Granzi », « Blödi » ou « Motzi ». On le voit à ces clins d’œil langagiers, « De Schmunzel » permet de retrouver l’écriture de l’amoureux du luxembourgeois qu’est Jhemp Hoscheit. Puisque l’histoire est destinée aux enfants, elle adopte un style simple mais parfaitement efficace, dans lequel la joie des mots se décline en phrases courtes et directes. Si le doute subsistait quant au public visé, le trait des illustrations de Carlo Schneider, plus appuyé que l’habituelle douceur des images de publications destinées à la jeunesse, rappelle que les adultes aussi trouveront matière à réflexion dans l’ouvrage, au-delà de la simple narration. D’ailleurs, c’est ce texte que Jhemp Hoscheit avait choisi en juin 2017 lors de sa lecture pour le très sérieux colloque « Écologie et culture dans la Grande Région », organisé par l’université de la Sarre.

Le « Schmunzel » est rapidement vu par les scientifiques comme un échantillon de valeur économique intéressante, alors que les animaux, eux, souhaitent protéger cette partie intégrante de leur écosystème encore équilibré. S’ensuit donc une dénonciation ironique par l’auteur et l’illustrateur du très à la mode space mining, combinée à une ode au maintien de la biodiversité et à un éloge de la différence. Riche en thématiques actuelles, cette aventure est contée avec un humour qui plaira à toutes et à tous, quel que soit l’âge, et qui fait de ce petit livre illustré une belle occasion de partage.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.