Médias citoyens : Ignorance

Le projet de loi qui réforme l’aide à la presse ne laisse qu’une faible place aux médias citoyens – signe que la logique libérale du gouvernement obnubile leur apport sociétal.

On ne va pas supputer ici que le ministre des Médias veut la fin des médias citoyens, et avant tout de Radio Ara. Par contre, on peut aisément plaider son ignorance des besoins de ces médias, de leur fonctionnement et du rôle fondamental qu’ils jouent pour une grande partie de la population. Car leur apport ne se mesure pas uniquement en chiffres de médiamétrie et ne se lit pas dans les bilans déposés au Registre de commerce. Les bénéfices pour les nombreuses communautés résidentes au Luxembourg, qui trouvent un forum sur les ondes de Radio Ara, ne sont pas quantifiables, mais ils sont inestimables.

Ce n’est pas pour rien que la conférence organisée par Ara et le Community Media Forum Europe ce weekend est intitulée « Lescht Chance fir Mediepluralismus ». Car c’est bien de la dernière chance qu’il s’agit. Si le projet de loi sur l’aide à la presse passe tel quel, la seule radio communautaire du pays devra probablement mettre la clé sous le paillasson. Déjà affaiblie par la perte d’Ara City Radio, la station risque de couler en raison des coûts de maintenance technique qui étaient couverts en partie par ce partenaire commercial. En effet, même si la réforme prévoit un doublement de la subvention accordée à la station de 50.000 à 100.000 euros par an, cette manne est conditionnée à l’engagement de deux journalistes professionnel-le-s – et ne pourra donc pas être utilisée pour garantir le fonctionnement de l’outil de travail de ces journalistes.

Mais employer des journalistes n’est justement pas la priorité pour un média communautaire. Au contraire, c’est la mise à disposition d’une plateforme citoyenne qui prime. Des citoyen-ne-s souvent oublié-e-s par les autres médias, comme en témoigne la large panoplie de langues parlées sur les ondes de Radio Ara – dans des émissions animées par des bénévoles. On peut y entendre des nouvelles de communautés qui ne s’intéressent pas en premier lieu aux informations sur la Cour grand-ducale ou sur les réductions au Cactus, et elles ont aussi leur raison d’être. N’oublions pas non plus que Radio Ara propose aussi la seule émission qui permet aux détenu-e-s des prisons luxembourgeoises de s’exprimer et de contacter leurs familles et ami-e-s à travers les ondes.

En démantelant Radio Ara, le gouvernement détruit aussi une de ses pouponnières médiatiques.

Un autre aspect qui passe à la trappe est la formation aux médias par le biais des médias communautaires. Certes, une radio citoyenne ne fonctionnera jamais avec autant de professionnalisme qu’une station commerciale comme RTL, mais avec son approche participative, elle est certainement plus ouverte que les médias généralistes. N’oublions pas que de nombreuses vocations et carrières dans les médias luxembourgeois ont commencé dans les studios de Radio Ara. En la démantelant, le gouvernement détruit aussi une de ses pouponnières médiatiques. Car justement, l’amateurisme, le gentil chaos qui règne dans une telle radio abaisse le seuil d’entrée pour celles et ceux qui sont trop impressionné-e-s pour se lancer chez les « grandes ».

Finalement, un média citoyen, c’est aussi un formidable moyen d’éducation aux médias en général. On peut y faire des erreurs : c’est aussi ce qui le rend humain. Si le gouvernement veut vraiment sauver et promouvoir le pluralisme médiatique, il ferait mieux de revoir sa copie en ce qui concerne les médias communautaires.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , , .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.