Un jeudi noir

L’Association luxembourgeoise des journalistes professionnels (ALJP) observera de près la négociation du plan social suite à l’arrêt brutal de l’hebdomadaire en français.

Suite à l’arrêt brutal par le groupe de presse Editpress de l’hebdomadaire francophone Le Jeudi, l’ALJP exprime dans un communiqué sa solidarité avec les collègues journalistes qui devront faire face à un plan social. Comme la maison-mère n’a pas su éviter une telle issue, « des journalistes aguerris se retrouveront sans emploi sur un marché du travail compliqué pour leur profession ». La disparition du média francophone laisse, selon l’ALJP, un trou béant dans le paysage médiatique luxembourgeois et va impacter la pluralité médiatique dans notre pays. Comme « le syndicat représentant le personnel est aussi l’actionnaire principal de la maison-mère Editpress qui a déclenché ce plan social », l’ALJP indique vouloir suivre de près les négociations et espère qu’Editpress, qui est aussi éditeur et copropriétaire des journaux payants Tageblatt, Le Quotidien et Revue, « veillera à éviter des situations similaires à l’avenir et que le recours aux plans sociaux s’arrêtera là ». Même tristesse du côté du Conseil de presse, pour qui « la perte du ‘Jeudi’ est une perte certaine non seulement pour la communauté francophone de notre pays, mais pour toutes et tous les adeptes d’un journalisme intelligent et pertinent ». L’arrêt de la publication irait « à l’encontre de tous les moyens engagés pour assurer la diversité et de la pluralité des médias au Luxembourg ». Les onze journalistes et autres membres du personnel de l’hebdomadaire se retrouvent d’un jour à l’autre sans emploi dans un monde médiatique de plus en plus compliqué.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , , , , , .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.