Vive nos alliés, vive la paix !

Non, ce n’est pas Ryanair. En juin, on pourra observer des triréacteurs DC-10 gris au-dessus du Findel. Il s’agit de ravitailleurs militaires KDC-10 de la Koninklijke Luchtmacht. En effet, le Luxembourg a autorisé les Pays-Bas à opérer à partir de son territoire pendant la réfection de la base d’Eindhoven. Rappelons que depuis que le socialiste Étienne Schneider est ministre de l’Armée, l’engagement du Luxembourg dans la militarisation des politiques étrangères occidentales s’est intensifié. Il a d’abord confirmé la dépense considérable liée à l’achat de l’avion de transport A-400M, dont on vient d’apprendre qu’il a encore eu des difficultés techniques. Ensuite, il a mis sur pied un projet de satellite militaire qui sera loué aux alliés, et qui risque d’impliquer le Luxembourg dans la perpétration de crimes de guerre (woxx 1342). Par ailleurs, la participation régulière de soldats luxembourgeois aux déploiements de l’Otan en Lituanie représente également un coût considérable, et contribue à rendre plus probable une guerre – froide ou chaude – avec la Russie. Quant aux ravitailleurs néerlandais, il ne semble pas que ceux-ci soient impliqués dans les bombardements qu’effectuent les F-16 néerlandais en Irak et en Syrie. Mais, en 2013, ils ont soutenu le déploiement français au Mali – tout cela au nom de la paix dans le monde.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.