MANOEUVRES POLITIQUES: Aly, le renard rouge

Aly Jaerling, marxiste-léniniste ? Non, ce n’est pas un gag, mais une alliance atypique qui pourrait égailler les prochaines élections.

Le député indépendant Aly Jaerling, qui avait quitté son parti d’origine ADR (droite populiste) avec fracas en 2006, aurait-il trouvé des alliés pour conserver son mandat de député lors des élections législatives de 2009 ? Depuis un certain temps, le député et conseiller communal d’Esch-sur-Alzette recherche désespérément de futurs colistiers. Celui qui s’est toujours présenté comme un homme de progrès (il fit sa première apparition télévisée en tant que député devant le portrait du « Che ») drague ouvertement à sa gauche, notamment en direction de Déi Lénk et du Parti communiste (KPL). Il y a quelques mois, il avait appelé, dans un communiqué, à l’union des forces de gauche. A une réunion officieuse à laquelle le KPL avait refusé de participer et Déi Lénk uniquement en qualité d’observateur, Jaerling n’avait pas réussi à faire avancer sa cause unitaire. Si Jaerling, également ancien permanent syndical du NGL, a souvent pris la parole en faveur des ouvriers, son activisme passé dans un parti néolibéral et chauvin ne passe pas.

Il existe pourtant une formation qui a répondu à son appel du pied : le « Roude Fiisschen – Marxisten-Leninisten zu Lëtzebuerg » (RF-MLL). Ce groupuscule d’extrême-gauche s’est formé suite à l’exclusion de quelques membres du Parti communiste, dont le journaliste de la Zeitung Jean-Marie Jacoby et Robert Medernach, figure du gauchisme local.

Sur leur site internet (www.roudefiisschen.net), on peut trouver les réponses à un questionnaire que l’équipe de sokrates.lu a envoyé aux différentes composantes à gauche des socialistes. L’initiative de sokrates.lu, qui regroupe quelques jeunes étudiants, vient donc de recevoir les réponses des « petits renards rouges », pour le moins étonnantes. A la question de savoir si une liste unitaire pour les élections législatives de 2009 est possible, le RF-MLL répond par l’affirmative, en soulignant que cette liste se ferait « naturellement, autour d’Aly Jaerling et de son entourage ».

La chose est donc entendue pour les marxistes-léninistes : Jaerling a quitté l’ADR au sein duquel il aurait de toute façon été un « corps étranger ». En plus, il est « issu du mouvement syndical ». Si Jaerling a souvent pris le parti du salariat et s’est distancié du nationalisme triomphant au sein de son ancien parti, il n’a pas toujours été un modèle de progressisme : son approbation de la réforme fiscale sous la précédente législature ou bien son soutien inconditionnel à la « loi antiterroriste » ne sont pas annulés par ses quelques remontrances antilibérales. Sans compter ses dérapages antiféministes et son appui à une politique de l’emploi axée sur la « préférence résidentielle ». Contrairement à Déi Lénk et au KPL, le RF-MLL semble avoir des trous de mémoire et risque, lors de la campagne électorale, devoir démontrer en quel sens, cette fois-ci, Jaerling ne serait pas un « corps étranger » dans une peau de renard.

La dialectique des marxistes-léninistes prend toute sa saveur lorsqu’ils tentent de justifier cette alliance originale. Il ne s’agirait pas, pour l’instant, de « convaincre l’électorat de la nécessité d’une révolution socialiste », mais de « proposer aux déçus du capitalisme réellement existant qu’il existe une alternative à la pensée unique des cinq partis pro-capitalistes et pro-américains au parlement ». Plus loin, ils mettent en garde contre les « rêves » de construction d’un grand mouvement, pour finalement regretter l’attitude de Déi Lénk et du KPL de ne pas vouloir faire cause commune avec Jaerling.

Reste à savoir quel but poursuivent Jaerling et ses renards avec la formation probable d’une troisième liste à la gauche des socialistes. Déstabiliser les deux autres frères ennemis ? Jouer du système parlementaire pour mieux s’en moquer ? Au final, ne risquent-ils pas tout simplement de se moquer de l’électorat populaire ? En tout cas, Jaerling est le seul à tirer son épingle du jeu. En trouvant ses idiots utiles, il a prouvé qu’il est meilleur léniniste qu’il n’y paraît.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.