Nucléaire : trop de stress tue le test ?

La gloire des anti-nucléaires de la onzième heure est parfois de courte durée. « Les déclarations du Premier ministre et du gouvernement sur le nucléaire ne sont que du vent tant qu’elles ne sont pas suivies d’actes », déclare ainsi Paul Delaunois de Greenpeace Luxembourg. En effet, Jean-Claude Juncker avait promis, lors du discours sur l’état de la nation des stress-tests européens sévères. Au cas notamment où elle ne résisterait pas à une chute d’avion, avait dit le Premier ministre, « la centrale de Cattenom doit être arrêtée ». Or, lors des négociations sur les modalités des stress-tests, le Luxembourg aurait renoncé à cette exigence, comme l’avait d’ailleurs annoncé dans la presse le responsable officiel Patrick Majerus. Greenpeace appelle le Premier ministre à réajuster la position luxembourgeoise, faute de quoi « ce gouvernement n’a plus aucune crédibilité au sujet du nucléaire ». Notons que les experts pro- et anti-nucléaires savent depuis longtemps qu’aucun réacteur nucléaire ne résiste avec certitude à une chute d’un grand avion commercial. A défaut de conduire à l’arrêt immédiat de toutes les centrales, un stress-test complet permettra au moins de planifier une sortie du nucléaire en connaissance de cause. Ainsi, un test-éclair des centrales allemandes a relevé que les sept réacteurs les plus anciens ne résistent même pas à une chute d’avion de combat, constat qui fera sans doute pencher la balance du côté d’un arrêt définitif.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.