« J’aimerais bien, mais j’peux point. »

« Le gouvernement est pleinement conscient de l’enjeu social et humain et mettra en oeuvre tous les instruments à sa disposition pour atténuer l’impact sur les salariés de l’entreprise. » C’est ainsi que se conclut le communiqué de presse du ministère de l’économie au sujet de la faillite annoncée de l’entreprise de construction Socimmo qui met en péril environ 470 emplois. Mais à part cette déclaration d’intention finale du gouvernement, il n’y a que peu de pistes concrètes. Tout porte à croire qu’une mauvaise gestion de l’entreprise est à l’origine de ce fiasco social. En effet, les salarié-e-s n’ont plus été payé-e-s depuis le mois de mai et la banque refuse d’allonger un crédit car l’entreprise n’arrive pas à trouver une garantie de 600.000 euros. La situation devient critique. Les syndicats OGBL et LCGB accusent le ministère d’avoir fait la sourde oreille depuis trois semaines à leur demande d’entrevue. Le problème, c’est aussi que le gouvernement souligne qu’après avoir mis sur pied une ébauche de plan de redressement qui a échouée, il ne dispose d’aucun moyen pour venir en aide à l’entreprise. Même le projet de loi en cours concernant un régime temporaire de garantie en vue d’un redressement économique, s’il était adopté, ne pourrait s’appliquer dans le cas présent. N’est-il pas encore temps de l’amender ?


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.