La loi sur l’avortement reste immaculée

Le 23 décembre, un jour avant la veille de Noël, dans une interview donnée au quotidien Journal, le vice-premier ministre Asselborn confiait que les têtes des partis de la coalition au pouvoir étaient enfin parvenues à un consensus concernant la nouvelle loi sur l’avortement. On se rappelle : pendant l’été dernier, alors que la discussion autour de ce thème controversé chauffait, le ministre de la justice François Biltgen avait encore fait une de ses galipettes bien connues et s’était dessaisi du dossier pour le renvoyer aux chefs de partis. Il semble bien que le match entre Michel Wolter et Alex Bodry se soit terminé en faveur du premier. Car le papier du consensus, publié par rtl.lu révèle que la deuxième consultation obligatoire, contre laquelle s’était notamment battu le collectif « Si je veux », était maintenue. Seule amélioration : elle ne se déroulera pas dans un centre de consultation et d’information familiale mais dans le même établissement hospitalier que la première consultation. Une solution de façade, comme le trouve aussi Christa Brömmel du CID-Femmes : « Il est clair que ce consensus est un leurre fait aux femmes et qu’il n’instaure pas la souveraineté de décision pour laquelle nous militons ».


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.