Boum !

On n’y croyait plus, tellement cette histoire a été retardée volontairement ou non par les autorités (in)compétentes. Mais voilà, dans les prochains mois, un procès contre les deux ex-gendarmes Marc Scheer et Jos Wilmes aura bien lieu. Les inculpés, qui clament toujours leur innocence, seront au centre d’un feuilleton juridique qui dépasse de loin les portes du palais de justice. Car la question que veulent soulever aussi bien les avocats que le procureur est ailleurs : c’est la hiérarchie des gendarmes qui les intéresse. Et surtout le blocage systématique de l’enquête menée à l’époque et le sort réservé aux documents et pièces à conviction qui auraient mystérieusement disparu dans les arcanes du FBI. Mais, alors que notre petite affaire grand-ducale est en train de muter au polar digne d’un John Le Carré, c’est surtout la confiance dans l’Etat et dans la police qui risque de prendre un bon coup.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.