BELVAL: Il était une fois? la vie

Enfin quelques bonnes nouvelles, en ces temps obscurs : le bilan 2011 de l’Agora – la société mixte qui gère le développement du site Belval – est globalement positif.

Les Hauts-Fourneaux seront bientôt prêts à accueillir les premiers visiteurs.

« Le développement du site de Belval n’a pas grand chose à voir avec la crise financière », commentait Etienne Reuter, le président de Agora, lors de la présentation du bilan et des perspectives de sa société. Certes, il y aurait eu un léger impact sur le marché immobilier et les banques seraient un peu moins confiantes et rapides lorsqu’il s’agit d’accorder des prêts, mais en général, la crise n’aurait pas impacté les planifications. Bon, il aurait aussi pu mentionner les licenciements – dus à la crise financière – chez Dexia, dont le siège trône au milieu du site, mais il est vrai aussi que cela n’a pas eu de conséquences néfastes et directes pour Agora.

Et en effet, les chiffres clés 2011 sont assez optimistes : 50.000 mètres carrés ont été achevés, plus de 3.000 emplois ont été crées, majoritairement dans les 12 nouvelles enseignes et – cerise sur le gâteau – Belval est devenu un des premiers quartiers européens labellisés d’une pré-certification « Or », pour la construction durable par la DGNB (Deutsche Gesellschaft für nachhaltiges Bauen).

Parmi les nouveaux arrivants, on met surtout l’accent sur le LCSB (Luxembourg Centre for Systems Biomedecine) qui a ouvert ses portes en août 2011. Il a pris place sur la terrasse des hauts-fourneaux, où le CRP-Henri Tudor devrait ouvrir ses portes bientôt. A l’avenir, l’Etat investira dans la Maison du savoir, dont l’ouverture est prévue pour 2014, ensemble avec la Maison des sciences humaines. En même temps l’ancienne Möllerei deviendra la bibliothèque universitaire, avec un tiers de la surface réservé à l’installation éventuelle du Centre national de la culture industrielle, initialement prévu autour des hauts-fourneaux. Ces derniers sont d’ailleurs dans une ultime phase de réhabilitation et devraient être accessibles bientôt. Par contre, pas un mot sur le futur du « Highway » qui départage le site, et qui est un des points de litige entre Agora et les associations de protection du patrimoine.

Un bâtiment administratif, situé près de la Rockhal, devrait ouvrir ses portes en juin 2012 pour accueillir différentes administrations. Finalement, les CFL sont en train de construire un Park&Ride de 1.620 places qui sera achevé en 2013. D’ailleurs, selon les CFL, la fréquentation de la gare de Belval-Université serait de 1.000 personnes par jour, une nette augmentation de 40 pour cent par rapport à 2010. Ce qui est aussi dû aux 500 élèves qui fréquentent le lycée BelVal chaque jour. Point de vue accessibilité, Agora a fait savoir que du côté luxembourgeois la liaison Micheville avançait comme prévue. Un autre projet en cours d’achèvement est le Centre intégré pour personnes âgées (Cipa), situé à Belval-Nord, sur le terrain de la commune de Sanem, il pourra accueillir jusqu’à 120 personnes.

Sous le volet investissements privés, on salue surtout l’installation du premier hôtel « Ibis » dans le bâtiment Feierstëppler, qui fait face au centre commercial. Un deuxième hôtel quatre étoiles est prévu pour 2014 dans les Southlane Towers, dont la première tour est presque achevée. En septembre 2012 devrait être inauguré le Twin Building I qui accueillera l’Adem, des services des CFL et de l’ITM – ce qui représentera 500 postes de travail. Le second Twin Building sera amorcé en 2012 et comprendra des surfaces de bureau et les laboratoires Ketter-Thill. De plus, une résidence étudiante de 234 unités est planifiée pour 2014, et sur le long terme nombre de logements et de résidences.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.