Bal tragique à l’ADR: deux morts.

Est-ce un cadeau de Noël pour Jean-Claude Juncker et le CSV ? On ne saurait le dire. En ce moment, l’ADR est en train de se dissoudre comme un cachet d’aspirine dans un verre d’eau. Après la défection de Jacques-Yves Henckes la semaine dernière, c’est le parti lui-même qui a implosé cette semaine. Le très controversé et ultra-catholique « Führer » Fernand Kartheiser se retire du poste de président et ne voudrait apparemment plus y postuler, tandis que Jean Colombera, probablement le dernier gauchiste du parti, a annoncé son départ au plus tard six mois avant les élections de 2014. Il veut seulement encore voter pour le mariage homosexuel, probablement juste pour emmerder son rival. Si Kartheiser et Colombera « vivent sur deux planètes différentes », comme le dernier a décrit la situation lors de la conférence de presse de ce mercredi, Gast Gibéryen est resté dans la lune et semble incapable de stopper l’effritement de son parti. Car le retour de Robert Mehlen en tant que président par intérim n’est qu’une trêve temporaire et au plus tard au congrès national, le 17 mars 2013, la fraction de droite menée par Kartheiser va tenter de reprendre le contrôle. Et Colombera ? S’il a dit vouloir rejoindre une autre formation politique, il n’a pas dit laquelle. Les spéculations vont bon train, mais selon nos informations, des discussions bilatérales auraient eu lieu avec… les pirates. Il ne lui manque plus que d’ouvrir une page Facebook.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.