Beat the Reaper / Wild Thing

Pour celles et ceux qui aiment leur littérature comme d’autres aiment les montagnes russes, les deux livres de Josh Bazell « Beat the Reaper » et « Wild Thing » sont décidément le bon choix. Quelque part entre l’humour de sitcoms américaines, films sur la mafia et tout simplement délires, l’histoire de Pietro Brwna a de quoi emballer dès les premières pages. Notre héros travaille comme médecin dans un hôpital à New York, mais sans vraiment être docteur. Tout n’est qu’une couverture du FBI, car dans sa vie antérieure, le brave Pietro a été un tueur à gages pour la mafia qui s’est résolu à changer ses affinités et de témoigner contre son ancien patron. Mais que faire quand cet ancien patron devient un de ses patients ? C’est la principale, mais loin d’être la seule, difficulté que Pietro Brwna doit surmonter dans le premier épisode. Mais c’est surtout le deuxième épisode qui surprend agréablement. Car normalement, les deuxièmes tomes, « sequels » – et même les albums de certains groupes – n’arrivent pas à égaler le premier jet. Ce n’est pas le cas pour Bazell, qui se surpasse carrément dans « Wild Thing ». On y retrouve notre protagoniste embarqué comme médecin sur un bateau de croisières, mais assez rapidement, il est engagé pour résoudre le mystère d’un monstre marin dans un lac au coeur du Bible Belt profond. S’y adjoignent une série de personnages plus loufoques les uns que les autres, dont une politicienne bien réelle et bien connue ! Vous l’aurez remarqué, il est difficile d’expliquer l’univers crée par Josh Bazell, mais il est bien possible de lire ses livres et d’y pénétrer. Alors, n’hésitez pas !
« Beat the Reaper » et « Wild Thing » ont paru aux éditions Little, Brown and Company en anglais. Seul le premier tome a été traduit en français et a paru sous le titre « Docteur à tuer » aux éditions J.C. Lattès.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.