La haine en justice

C’est une première au grand-duché : cette semaine, quatre personnes ont dû se rendre au tribunal pour avoir incité à la haine sur le réseau social Facebook. Les faits datent d’il y a plusieurs mois, quand la commune de Kehlen avait prévu d’ouvrir une maison pour demandeurs d’asile. Ce qui semble avoir fortement déplu à certaines personnes : dans les commentaires – postés d’ailleurs sur la page Facebook de RTL – il était question de brûler cette maison, comme toutes les autres dans lesquelles ces « déchets » (« Wouscht ») logeraient. D’autres personnes citées débitaient le même charabia populiste que l’on connaît déjà : on obligerait les Luxembourgeois à devenir racistes en donnant plus aux demandeurs d’asile qu’aux pauvres autochtones et que ces gens ne viendraient ici dans le seul but de les voler et de parasiter le système social. Une personne citée ne s’est d’ailleurs pas présentée et des trois restantes, seulement une a montré des regrets. Les autres ont campé sur leurs positions, ce qui explique aussi les réquisitoires du Parquet : pour les trois personnes comparues, il a requis six mois de prison avec sursis et pour la personne absente un an – le tout avec des amendes plus ou moins salées. Pourtant, on peut questionner le bien-fondé de ce procès. D’un côté, il y a bien sûr la liberté de parole, et si les prévenus allaient jusqu’à la Cour européenne de Strasbourg, ils seraient plus que probablement acquittés. Et de l’autre, si leurs exactions verbales ont été graves et violentes, elles sont loin d’être les seules. Le woxx s’est déjà à plusieurs reprises fait l’écho de cette nouvelle extrême-droite qui n’est certes pas bien organisée, ce qui ne l’a pas empêchée de se banaliser dangereusement. Le Parquet n’aurait qu’à creuser un petit peu plus pour en trouver des tonnes. Mais cela boucherait les tribunaux déjà surchargés. De toute façon, punir ces gens est peut-être un bon début, mais c’est insuffisant pour combattre durablement le racisme dans notre société.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.