Le Luxembourg sera-t-il Mega?

La nouvelle est tombée plus ou moins inaperçue, mais si elle se vérifiait, elle pourrait être un pas de plus pour le Luxembourg dans le monde de l’informatique. Comme nos confrères de « L’essentiel » l’ont révélé, les serveurs de la firme « Mega » pourraient bel et bien être hébergés au grand-duché, comme leur a confirmé Xavier Buck, le directeur de DCL Group, une holding qui gère entre autre EuroDNS, une firme qui fait dans l’enregistrement de domaines internet, LuxCloud et DataCenter Luxembourg. Le hic est que « Mega » est le nouveau projet d’un certain Kim Schmitz – alias Kim Dotcom – un homme d’affaires qui avait défrayé la chronique en 2012 avec son arrestation en Nouvelle-Zélande sur demande du FBI pour piraterie en raison des activités de son site précédent « Megaupload ». Le style de vie luxueux et son image sulfureuse ne font pas de lui le partenaire idéal, malgré le fait qu’il pourrait peut-être jamais être condamné pour cause de vices de procédures. De l’autre côté « Mega » serait pourtant tout à fait légal. Le détail est dans une construction juridique, comme nous l’a expliqué Sven Clement, le président du parti des pirates, qui n’apprécie pas non plus les méthodes de Kim Dotcom – pas pour des raisons de légalité, mais parce qu’il s’est enrichi personnellement  : « Le truc, c’est de ne rien savoir sur les fichiers échangés sur la plateforme. C’est pour cela qu’ils sont cryptés. Tant que personne ne pourra prouver qu’un échange illégal d’oeuvres protégées s’est fait sciemment, tout est légal ». Un petit montage donc qui pourrait rapporter gros. La question est juste de savoir s’il tiendra le coup ou si un nouveau traité international viendra lui barrer la route. Ce qui serait un revers pour les opposants à Acta ou d’autres traités fignolés par l’industrie audiovisuelle – des gens qui ne font que défendre leurs libertés civiles, sans arrière-pensée économique.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.