FESTIVAL: Saison Off

Comme chaque année au mois d’août, l’Exit07 propose son affiche estivale lors de ses Congés Annulés. De la pop à l’électro en passant par l’indie-rock ou la musique expérimentale, il y en aura pour tous les goûts lors de cette édition 2013.

Deux lunatiques qui s’assument : Moon Duo fascinera les fans de rock psychédélique ce samedi.

Au niveau des températures, le feeling estival a déjà fait ses preuves. Et l’appel de la plage – ou du bureau si on est en train de se préparer aux élections anticipées d’octobre – s’est déjà fait ressentir. Pourtant, l’équipe de l’Exit07, comme à son habitude en a décidé autrement avec ses quasi-légendaires Congés Annulés qui débutent ce vendredi 2 août avec leur lot de découvertes musicales et leur éclectisme forcené.

Et comme chaque année, cette édition 2013 commence sur les chapeaux de roues avec une programmation chargée avec pas moins de quatre groupes à l’affiche de cette première soirée ! Et il y en aura pour tous les goûts vu la diversité musicale anonncée pour ce prélude. La tête d’affiche sera tenue par Blaenavon un tout jeune groupe originaire de Brighton qui va jouer son premier concert à l’étranger dans la salle luxembourgeoise. Drôle d’idée diront certains de donner une telle responsabilité à un groupe tout juste novice, C’est mal connaître les ressources de ces trois jeunes garçons dans le vent qui avec une poignée de chansons sur leur site internet affolent déjà les majors avec leur indie-rock d’une fraîcheur déconcertante dont les Britanniques ont le secret depuis des décennies.

D’un point de vue musical, le trio évolue dans les eaux que connaissent bien leurs confrères de Foals mais avec toutefois une touche personnelle qui leur est propre. Mélancolie et énergie adolescentes sont mêlées à un songwriting classieux, tout en retenue qui raviront les adeptes de la scène pop anglo-saxonne.

On pourra également compter sur la présence de Generationals, qui remplacent au pieds levés le trio français Im Takt qui a du annuler sa prestation. Le duo américain est signé sur le label de référence Polyvinyl, maison de ce qui se fait de plus frais en matière de pop décalée comme notamment Deerhoof, Japandroids ou bien encore Architecture in Helsinki. Ils proposent une musique typiquement dans l’air du temps, hybride pop aux sonorités autant electro, que hip-hop comme en témoigne leur dernier album en date « Heza »que certains auront vite fait de rapprocher de l’univers de groupes tels que Why ? ou bien encore Is Tropical.

L’affiche de cette première soirée sera complétée par la présence de deux groupes luxembourgeois triés sur le volet. A savoir les trop rares No Metal in this Battle qui comptent en leurs rangs quelques pionniers de la musique indépendante nationale ayant évolué dans des formations telles que Eyston, Do Androids Dream of Electric Sheep ? ou encore Verbal Kint. Mais ici, il n’est pas question de hardcore ou de ses dérivés, le quatuor évolue dans un registre bien plus personnel. Un mélange de musique instrumentale, des rythmes afro et de la complexité technique que les admirateurs de Maserati ou de Budo Band apprécieront à sa juste valeur.

Avant les concerts aura lieu une Exit LX session, qui consiste à filmer des prestations de groupes dans des endroits insolites – co-organisée avec l’aide du bureau d’export luxembourgeois – du bulldozer Heartbeat Parade. Le trio luxembourgeois, composé aux deux-tiers d’anciens membres de Defdump, a ratissé en long et en large les scènes de la région et d’Europe depuis deux années et propose une musique instrumentale tirant ses influences du hardcore et du rock-progressif. Certains rapprocheront cet ovni musical de Tool, comme de From Monuments to Masses.

Pour ceux qui sont restés sur leur faim après cette impressionnante première soirée, la salle remet le couvert le samedi avec la présence de deux formations oeuvrant dans un style bien différent de la veille, à savoir le rock-psychédélique. Le clou de la soirée sera très probablement la venue de Moon Duo, un duo de San Francisco qui compte en ses rangs Ripley Johnson, guitariste du groupe Wooden Shjips signé sur Thrill Jockey. Le style musical des lunatiques est complété par Sanae Yamada qui reste très proche des exploits des Wooden Shjips mais avec une touche électronique prononcée et une musique plus actuelle. On est loin alors des références psychédéliques des années 1960 mais plus proche d’un groupe comme Clinic agrémenté de réverberations interminables et de chants guillerets comme en atteste leur dernier opus en date : « Circles ».

La soirée débutera avec Daily Vacation, connus autrefois sous le nom de Fracture, qui ont sorti l’année passée le très bon « Yumaque » sur le non-moins intéressant label messin Chez Kito-Kat. D’un point de vue musical, le trio est assez proche de Moon Duo avec un certain goût pour le Kraut-rock et ses rythmiques répétitives, le tout agrémenté de passages électroniques extrêmement bien sentis.

Le week-end se terminera avec la projection dimanche du film documentaire « We Are Modeslektor » de Romi Hagel et de Holger Wick qui suit les pérégrinations des deux papes de l’electro berlinoise Modeselektor à travers leur vie sur la route ou en studio d’enregistrement, un bon moyen de décompresser après un week-end musical déjà bien chargé avant de ré-annuler ses congés pour la venue des canadiens de Austra mercredi suivant !

Plus d’informations: www.rotondes.lu


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.