Fabrique d’asphalte : Gira ne convainc pas

(lc) – Jeudi dernier, le secrétaire d’Etat au Développement durable et aux Infrastructures, le Vert Camille Gira, s’était donc déplacé à Esch. Cela afin d’expliquer aux habitant-e-s en colère pourquoi il avait fait volte-face en donnant le feu vert à une fabrique d’asphalte, qu’il avait combattue encore quelques mois plus tôt, quand il n’était que député. Les « Minettsdäpp » n’étant pas dupes, ils ont fait sentir à Gira leur colère et leur déception à force d’interruptions pendant tout son discours. Il faut ajouter que le secrétaire d’Etat n’avait probablement pas saisi la dimension de l’ire populaire – comment expliquer autrement certains propos plutôt arrogants, comme « Je n’avais nullement besoin de venir ici » ? Les discussions ont surtout porté sur la pollution et les leviers dont dispose le ministère pour forcer une entreprise de respecter les normes. Malheureusement, les précautions et les maigres moyens de répression du ministère n’ont pas convaincu grand monde. Ni d’ailleurs la proposition d’améliorer la sécurité routière sur la bretelle d’accès avec de nouveaux feux rouges. Si bien que les communes d’Esch, de Schifflange et de Mondercange vont examiner la possibilité d’un recours devant le tribunal administratif, vu que certains édiles locaux ne sont pas convaincus du bien-fondé de cette autorisation. Toujours est-il que cette soirée a, au moins, porté ses fruits dans l’immédiat : ce mercredi, les Ponts et Chaussées ont annoncé avoir fermé la bretelle d’accès à l’autoroute longeant le site « Um Monkeler » « en raison de nouveaux encrassements ». Sauf que ces « encrassements » ne sont pas « nouveaux » et que la fermeture risque surtout de produire des embouteillages. Mais, au moins, personne ne pourra prétendre que Camille Gira n’aura pas réagi.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.

Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.