Rapport européen sur les drogues : Breaking Bad

(lc) – Comme chaque année, l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies a publié son rapport annuel. Et comme chaque année, les tendances se ressemblent : l’invasion de drogues chimiques en remplacement des substances plus traditionnelles se poursuit – en grande partie grâce à la politique de répression toujours aussi aveugle que coûteuse. Ces « legal highs » qu’on peut se procurer par internet et qui ne sont interdits qu’au fur et à mesure de leur découverte sont la preuve que le marché a toujours une longueur d’avance sur les régulateurs. Pourtant, le cannabis reste de loin la drogue la plus consommée en Europe, avec une nouvelle tendance : sa production devient de plus en plus locale. Les drogues synthétiques comme l’ecstasy, le MDMA et le Crystal Meth continuent à faire des ravages et avancent lentement de l’Est vers l’Ouest – l’Allemagne commence à connaître les mêmes problèmes, dans une moindre mesure, que les Etats-Unis avec les fameuses « cuisines » à Crystal Meth. Concernant les drogues dites « dures », l’héroïne et la cocaïne – voire le crack – les saisies européennes sont en chute constante depuis 2010. Mais cela n’équivaut nullement à une victoire. Comme le note le rapport, cette baisse est aussi due au grand marché de substitution semi-légal qui, lui, se porte de mieux en mieux.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.