Cannabis : le Cept veut dépénaliser

(lc) – Alors qu’une nouvelle étude commandée par la publication anglaise « The Lancet » et conduite sur de jeunes Australiens et Néo-Zélandais détermine que la consommation régulière de cannabis – chez les moins de 17 ans – conduirait à des taux de suicide plus élevés, tout comme elle augmenterait l’échec scolaire, le centre de prévention des toxicomanies (Cept) luxembourgeois plaide pour une dépénalisation de la drogue douce. Si le nouveau directeur, Jean-Paul Nilles, dont c’était la première présentation d’un rapport annuel, n’a pas défendu pour autant une libéralisation totale du cannabis, il a tout de même laissé entendre que le modèle répressif était en faillite et qu’il fallait ouvrir le débat sur une dépénalisation. Pour une organisation qui est toujours en train de distribuer des dépliants préventifs sur la consommation de cannabis, c’est un grand saut. Mais sauf folie passagère de la nouvelle direction, il faut aussi comprendre le signal. Vu que le Cept est un des organismes qui côtoie de très près les jeunes et les milieux de la drogue, une telle affirmation ne fait que gagner du poids – et renforce la discussion entamée par les jeunesses respectives des Verts, libéraux et autres.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.