Libre échange : petit Tisa, vous mordra pas !

(lm) – Mauvaise foi ou bêtise ? C’est ce qu’on se demande en lisant la réponse de Xavier Bettel et de Jean Asselborn à une question parlementaire relative à l’accord sur le commerce des services (Tisa). Oui, le gouvernement soutient la conclusion d’un tel accord, répondent les deux ministres et ressortent leur baratin sur le Luxemborug, économie ouverte. Non, on n’a pas besoin d’organiser un débat public, puisque la Commission européenne le fait déjà tellement bien. Tellement bien que les observateurs s’accordent que le traité est encore plus secret que le TTIP. Ou était, car en juin dernier, Wikileaks a publié une partie des documents en cours de négociation. Cela a révélé qu’on se dirigeait vers une dérégulation massive des services financiers sapant les normes européennes en matière de protection des données. De cela, les ministres ne parlent pas, mais assurent que les monopoles publics dans les services de base ne seraient pas touchés. Faux, estime l’expert Raoul Marc Jennar dans un article du numéro de septembre du Monde diplomatique. Il y explique comment les multinationales pourraient s’attaquer à ces monopoles. Et comment Tisa rendrait impossible tout retour en arrière en cas de privatisation, comme cela a été possible – heureusement – pour l’approvisionnement en eau dans plusieurs pays voisins.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.