OGM : Permis d’interdire !

(lm) – « Un pas important afin d’assurer un environnement et une agriculture sans OGM en Europe », c’est ainsi que Greenpeace Luxembourg qualifie le vote en faveur d’un texte de loi sur la culture des organismes génétiquement modifiés. En effet, mardi dernier la commission de l’environnement du Parlement européen a amendé la version issue d’un Conseil des ministres en juin dernier. Cette version avait été vivement critiquée par les environnementalistes, car elle obligeait les pays voulant interdire des OGM de négocier avec les multinationales concernées. Greenpeace se félicite que le texte adopté au sein du Parlement « accorderait aux pays européens le droit incontestable d’interdire les cultures d’OGM sur leur territoire ». C’est sur cette base que s’engageront maintenant les négociations entre Parlement, Commission européenne et gouvernements de l’UE – rien n’est encore gagné. Les multinationales comme Monsanto n’ont pas renoncé à imposer les OGM à l’échelle européenne et bénéficient de nombreux relais, notamment le gouvernement britannique. C’est pourquoi Greenpeace appelle le gouvernement luxembourgeois à peser dans les négociations européennes, rappelant que « les citoyens du Luxembourg se sont déjà manifestés maintes fois contre les OGM dans leur assiettes ».


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.