Alternatiba : France jaune, Luxembourg gentil

L’ennemi public numéro un ? En France, ce ne sont pas les jihadistes, mais… les anti-nucléaires. Tant pis pour les cyclistes d’Alternatiba, en train de faire leur Tour de France pour promouvoir les solutions locales de lutte contre le réchauffement climatique. S’étant arrêtés devant la centrale de Fessenheim pour exprimer leur opposition au nucléaire, ils se sont vu contrôler par des policiers français, puis allemands de l’autre côté de la frontière. Bonjour l’Europe de la liberté d’expression ! Le Tour Alternatiba arrivera au Luxembourg lundi 27 juillet, où une soirée d’accueil conviviale est prévue. Il est rejoint pour cette étape par l’Altertour, projet plus modeste de même type. Le lendemain matin, les militants rencontreront la ministre de l’Environnement Carole Dieschbourg. L’Altertour restera encore un jour au Luxembourg avec des visites et une soirée conviviale à Beckerich. Détails : voir notre agenda et www.transition-minett.lu


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.