Cannabis : le Luxembourg sort de l’âge de pierre

Rebondissement au dernier briefing (le premier depuis une éternité, d’ailleurs) du premier ministre Xavier Bettel. En effet, entre des annonces concernant le plan de gestion des déchets et des recrutements à l’armée, Bettel a confirmé la mise en place d’un projet pilote par accord de principe du Conseil gouvernemental sur l’utilisation du cannabis pour usage médical. Si depuis 2012 le médicament Sativex est autorisé chez certains patients pour le traitement des complications de la sclérose en plaques, cette utilisation sera donc élargie à d’autres pathologies. Si pour Bettel « le cannabis n’est pas un remède », son gouvernement accepte cependant qu’il puisse être prescrit dans des cas où la médecine traditionnelle n’a pas de solution – ce qui concerne toutes les maladies qui provoquent des spasmes, où les bienfaits du cannabis ont été prouvés. Cette petite avancée sera étroitement encadrée : les médicaments ne seront dispensés que dans les pharmacies internes des hôpitaux et seuls des médecins spécialisés pourront les prescrire. Le tout sera bien sûr surveillé de près par la Direction de la santé. La ministre Lydia Mutsch communiquera dans les semaines à venir les détails de son plan.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.