Fabriques d’église : la dernière bataille commence

Alors que la date butoir du 1er octobre est à portée de main, les belligérants dans le « Kulturkampf » autour des fabriques d’église aiguisent leurs couteaux. Notamment le CSV, qui a invité à une conférence de presse mardi passé, dans laquelle le parti conservateur a mis en avant deux « nouveaux » arguments contre la « stratégie » du ministre de l’Intérieur Dan Kersch. D’abord, l’ultimatum du 1er octobre qui ne serait pas légal, car uniquement basé sur une circulaire ministérielle et non sur un texte de loi. Alors que Kersch avait expliqué en détail que cette circulaire n’était qu’un point de départ pour les travaux de recensement entre les fabriques d’église et les communes et que personne ne serait sanctionné s’il communiquait ses conclusions après cette date. Et puis les conservateurs ont trouvé quelques détails qui ne concorderaient pas entre les recommandations des experts de 2012, les accords de convention trouvés entre le gouvernement et l’Archevêché et le projet de loi du ministre. Autant de petites piques qui ne font que trahir la mauvaise foi des chrétiens-sociaux, prêts à revenir sur leurs volontés pour satisfaire un électorat hostile à tout ce que fait la coalition et dans l’espoir d’amplifier une vague de contestation qui les reporterait au pouvoir en octobre 2018.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.