Le Luxembourg perd une agence de l’UE

Fin avril, les comités du personnel de plusieurs agences exécutives de la Commission européenne avaient adressé une lettre ouverte à la présidente de la Commission Ursula von der Leyen, pour manifester leur opposition à la délocalisation de l’agence exécutive de la Commission en charge des programmes sur les droits des consommateurs, la santé, l’agriculture et la sécurité alimentaire (Chafea) de Luxembourg vers Bruxelles. L’Union syndicale de Luxembourg, en tant que syndicat fédérant le personnel employé par les différentes institutions européennes basées à Luxembourg, avait attiré l’attention sur cette relocalisation voulue par la Commission, mais non discutée en aval avec les représentations du personnel ni, semble-t-il, avec les autorités luxembourgeoises. La fermeture de Chafea signifierait le départ de quelque 80 fonctionnaires européen-ne-s basé-e-s à la Cloche d’Or. Pour les représentant-e-s du personnel, le déménagement ne se justifie pas, car il serait uniquement motivé par des soucis d’économies, alors qu’une récente évaluation avait bien montré que cette agence s’était montrée très efficace, malgré la complexité des dossiers qu’elle doit traiter et pour lesquels des synergies avec d’autres services s’avèrent difficiles à mettre en place. Du point de vue social, cette relocalisation est aussi difficile pour le personnel en place. Pour ceux et celles qui veulent rester à Luxembourg, notamment pour des raisons familiales, une mutation vers d’autres services est souvent impossible. Il s’agit surtout de spécialistes dans des domaines peu abordés par les autres agences ou institutions.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.