Réfugiés : assurer la prise en charge à tous les niveaux

Garantir à chaque réfugié le même accès aux soins médicaux et psychologiques qu’aux résidents luxembourgeois, voilà l’objectif de la ministre de la Santé Lydia Mutsch. C’est ce qu’elle a fait comprendre lors d’une visite du centre médico-social situé rue Marshall, près de la gare. C’est là que sont soumis à un examen médical tous les demandeurs de protection internationale qui arrivent au Luxembourg. Si les médecins voient environ 200 personnes par mois en ce moment, « on pourrait prendre en charge jusqu’au double », affirme la ministre. N’empêche, le ministère a préféré engager deux personnes supplémentaires au cas où. Niveau santé, il n’y aurait rien à signaler pour la grande majorité des arrivants, affirme le docteur Weicherding de l’inspection sanitaire. Néanmoins, les demandeurs de protection internationale seraient tous soumis à des tests de dépistage de maladies contagieuses. Concernant la santé mentale des arrivants, le constat est tout autre. Parmi les réfugiés adultes, près des deux tiers auraient été témoins de violences, tout comme environ 40 pour cent des enfants, explique la psychiatre Juliana D’Alimonte. Troubles de stress post-traumatique, dépressions, flash-back, cauchemars… la liste des troubles psychiques serait longue et la prise en charge ciblée dès le début d’autant plus importante.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.