Sans financement, pas d’informations

« Veuillez vous adresser directement à la Direction de l’immigration pour toute question relative à la loi sur la libre circulation et l’immigration. » C’est ce qu’affiche la page web de l’Asti ces derniers jours. Le « guichet Info-Migrants », service d’aide et d’information juridique proposé gratuitement par l’Asti, est fermé depuis peu. En cause, « un manque de financement public durable », explique Sérgio Ferreira, porte-parole de l’association. « Dans les conditions actuelles, nous ne pouvons pas garantir la sécurité pour les emplois en relation avec le guichet. » L’Asti aurait bien reçu des subsides sporadiques de la part du ministère des Affaires étrangères, mais aucune convention, ni rien d’autre de durable et de prévisible. Et ce alors qu’en 2015, pas moins 1.537 personnes auraient fait appel au service. « Même les offices sociaux ont recours à l’expertise de nos salariés », s’offusque Ferreira. Un don de l’Œuvre grande-duchesse Charlotte aurait bien permis de se maintenir pendant un peu plus d’un an, mais l’Œuvre n’aurait pas vocation à subsidier des salaires de façon permanente. Des négociations avec le ministère des Affaires étrangères et l’Olai seraient en cours, mais jusque-là sans résultats. Alors, en attendant que les choses bougent, on aurait décidé de fermer, afin de rendre attentif à la situation intenable d’un service important.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.