Tactique et stratégie du glyphosate

« Les Verts renoncent à l’interdiction du glyphosate », c’est le titre de l’article consacré à un vote récent au Parlement européen qu’on trouve sur le site français du réseau d’information Euractiv. Il s’agit de l’adoption du rapport de la commission spéciale PEST, chargée de réévaluer les procédures d’autorisation de pesticides, et donc notamment du très controversé glyphosate. Le 16 janvier, une large majorité des parlementaires ont soutenu le rapport, et la plupart des amendements ont été rejetés – dont celui du groupe de gauche GUE/NGL demandant l’interdiction immédiate du glyphosate. Le corapporteur vert Bart Staes est cité par Euractiv : « Nous voudrions interdire ces produits, mais nous nous sommes abstenus, en premier lieu parce qu’il y avait eu un accord entre le PPE et les Verts. » L’objectif du pacte avec la droite était de bloquer d’autres amendements du groupe conservateur CRE qui auraient affaibli le contenu du rapport. Le groupe vert espère que ce compromis permettra d’améliorer les procédures d’autorisation, comme il est demandé dans le rapport. Considérant qu’une majorité contre le glyphosate était introuvable, la manœuvre verte se justifie sur le plan tactique. Mais ce vote rappelle aussi que, face à la position de plus en plus dominante de la droite au parlement, les forces progressistes doivent repenser leurs stratégies.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.